QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

COMMUNIQUES DE PRESSE




Rapport de l'Irdes
n° 1838-39, juin 2011

 

 

Les distances d’accès aux soins en France métropolitaine au 1er janvier 2007

Magali Coldefy, Laure Com-Ruelle, Véronique Lucas-Gabrielli, Lionel Marcoux
Communiqué de presse du 29 juin 2011

 

* Vol. 1 Les distances d’accès... Vol. 2 Annexes méthodologiques

    Co-édition Irdes/Drees

 

Ce rapport, composé de deux volumes illustrés*, dresse un état des lieux des distances et temps d’accès aux soins de ville et à l’hôpital en France métropolitaine, à partir de données recueillies au 1er janvier 2007. Même si cette étude conclut à un accès aux soins en termes de distance et de temps globalement satisfaisant, des disparités régionales subsistent.

Ainsi, 95 % de la population française accède en moins de 15 minutes par la route aux soins de proximité (médecins généralistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et chirurgiens dentistes). Néanmoins, trois régions en demeurent éloignées : la Corse, l’Auvergne et la Champagne Ardennes. De même, la plupart des spécialistes libéraux et équipements médicaux les plus courants (scanners et IRM) sont accessibles en moyenne à moins de 20 minutes en voiture. Toutefois, un quart de la population est à plus de 45 minutes d’un appareil IRM. 95 % de la population française peut accéder à un service de chirurgie orthopédique ou digestive, une maternité, un service d’endoscopie digestive, d’hépato-gastro-entérologie, de cardiologie, de néphrologie ou de pneumologie en moins de 45 minutes. Les individus soumis aux plus grands temps d’accès aux médecins spécialistes libéraux, tant pour les spécialités les plus courantes que les plus rares, sont en partie situés dans les mêmes régions que celles éloignées des soins de proximité : la Corse, le Limousin, la Bourgogne et l’Auvergne.

Par ailleurs, l’évolution des distances d’accès à vol d’oiseau de 1990 à 2007 préfigure les évolutions futures : la distance moyenne d’accès a continué à diminuer pour huit spécialités ou professions libérales tandis qu’elle augmente pour sept autres, surtout les psychiatres et les pédiatres.

Pour le service de presse

Voir aussi : Questions d'économie de la santé n° 164, avril 2011 Distances et temps d'accès aux soins en France métropolitaine
Magali Coldefy, Laure Com-Ruelle, Véronique Lucas-Gabrielli

 

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.


Anne Evans
evans@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.02
Suzanne Chriqui
chriqui@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.06