QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

COMMUNIQUES DE PRESSE




Document de travail /
Working paper
n° 44, février 2012

 

 

Estimation du surcoût des événements indésirables associés aux soins à l’hôpital en France

Clément Nestrigue, Zeynep Or (Irdes)
Communiqué de presse du 22 février 2012

 

Les événements indésirables associés aux soins (EIS) représentent non seulement un problème de sécurité et de qualité des soins pour les patients, mais également un problème économique. Afin d’en établir l’importance et les conséquences économiques, cette étude exploite les données hospitalières françaises et s’appuie sur la méthodologie développée aux Etats-Unis pour construire des indicateurs de sécurité des patients (PSI). Les surcoûts et allongements de durées de séjour liés aux EIS sont mesurés selon deux méthodes : la méthode de stratification et l’analyse de régression par modèles linéaires généralisés.

Les résultats montrent qu’environ 0,5 % des séjours hospitaliers sont associés à l’un ou l’autre des neuf événements indésirables évalués. Ces événements représentent un coût économique significatif, les surcoûts variant de 500 € pour les traumatismes obstétricaux à plus de 15 000 € pour les septicémies. Quatre événements indésirables (désordres physiologiques et métaboliques postopératoires, septicémies, escarres et embolies pulmonaires) concentrent 90 % du coût total de prise en charge des événements indésirables en 2007.


 

 

Cost of Hospital Adverse Events in France


   

Adverse events in hospitals represent not only a problem of safety and quality of care for patients, but also an economic problem, as their financial consequences can be sizable. However, so far in France there was no cost study, at the national scale, looking at the economic impact of adverse events in hospitals. Our study uses hospital data in order to estimate the magnitude and economic consequences of nine hospital adverse events in France. We followed the methodology developed in the United States to identify adverse events using patient safety indicators (PSI). In order to calculate the impact of adverse events on length of stay and cost of hospital inpatient care, we used two methods: multivariable case matching and regression analysis.

The results show that about 0,5% of the hospital stays are associated to one of these nine adverse events. There are however strong disparities of excess costs due to those events, varying from around 500 € for obstetric traumas to more than 15 000 € for postoperative sepsis. Four adverse events (post-operative physiological and metabolic disorders, postoperative sepsis and pulmonary embolisms and decubitus ulcer) concentrate 90% of the total cost of adverse events in 2007.


Contacts :


Voir aussi : Questions d'économie de la santé n° 171 de décembre 2011

Anne Evans
evans@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.02
Sandrine Béquignon
bequignon@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.17