QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

COMMUNIQUES DE PRESSE




Document de travail /
Working paper
n° 52bis, avril 2013
*

 

 

Une analyse des déterminants socio-économiques de la fragilité des personnes âgées à partir des données de panel et rétrospectives de SHARE

Nicolas Sirven (Irdes)

 

Les études récentes sur la demande de soins de long terme ont mis en évidence le rôle de la fragilité en tant que précurseur de la perte d’autonomie, indépendamment des maladies chroniques. La fragilité est définie comme un état de santé vulnérable résultant de la diminution de la réserve physiologique de la personne âgée. Ce concept médical est introduit ici dans un cadre d’analyse économique afin d’étudier le rôle des politiques sociales dans la prévention de la perte d’autonomie et le maintien de la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie.

En utilisant quatre vagues de données de panel de l’enquête SHARE (Survey on Health, Ageing, and Retirement in Europe), un indice de fragilité est créé comme métrique de cinq critères physiologiques (modèle de Fried) pour des répondants âgés de 50 ans et plus dans dix pays européens, entre 2004 et 2011.

La dimension longitudinale est explorée de deux manières. Premièrement, les différences dans l’évolution de la fragilité sur une période de sept ans sont analysées à partir de variables pertinentes pour la politique sociale (soutien au revenu, aménagement du logement et prévention de l’isolement social) dans un modèle de panel à effets fixes. Deuxièmement, les effets fixes individuels sont décomposés grâce à un modèle à effets aléatoires avec une spécification à la Mundlak. Les données rétrospectives supplémentaires de SHARE sur l’histoire de vie (SHARELIFE) sont ensuite utilisées pour examiner les différences entre les niveaux de fragilité.

Les résultats révèlent la présence de plusieurs sources d’inégalités sociales au cours de la vie. Il s’avère donc que les systèmes de protection sociale jouent un rôle majeur dans l’accompagnement, la prévention ou la réduction du processus de perte d’autonomie. Plusieurs implications pour les politiques publiques sont suggérées.


  *Traduction du Document de travail n° 52, décembre 2012
Nous suivre :

Contacts :

  Anne Evans
evans@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.02
Suzanne Chriqui
chriqui@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.06