QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

3 QUESTIONS À... : SEPTEMBRE 2007





3 questions à... Marie-Odile Safon, documentaliste et responsable du centre de documentation de l’Irdes.

Depuis 1985, le centre de documentation de l’Irdes gère et enrichit un fonds documentaire spécialisé en économie de la santé. Pouvez-vous nous présenter son contenu, notamment certaines de ses ressources rares ?

Le fonds documentaire de l’Irdes est antérieur à la création de l’Irdes, puisqu’il était à l’origine le centre de documentation de la Division d’études médicales du Credoc.

De ce fait, certains documents datent des années cinquante et constituent des ressources rares et aujourd’hui précieuses sur l’histoire de l’économie de la santé ou l’organisation de la santé en France comme à l’étranger.

En outre, l’originalité réside dans les ressources suivantes :

  • l’intégralité des rapports et études de l’Irdes (DEM du Credoc, puis du Credes…) depuis 1954 ;

  • des recueils de statistiques sur la santé émanant des ministères, des organismes de protection sociale français et étrangers, des instituts de recherche… ;
  • 800 ouvrages, thèses et rapports (à noter, le « Black report 1980 » sur les inégalités de santé en Angleterre, « Free for all ? Lessons from the Rand Health Insurance Experiment » de JP Newhouse (1993), etc.
  • 300 collections de périodiques, dont 30 % en langue anglo-saxonne (certains titres : Health economics, Journal of health economics s’avèrent difficilement consultables par ailleurs) ;
  • 600 Working papers de centres de recherche étrangers (Nber, Che de York…) ;
  • Des dossiers thématiques permettant de revisiter l’actualité de la santé depuis les années 1980.

Qui sont les utilisateurs de cette source d’informations unique en France voire en Europe et quelles en sont les modalités d’accès ?

Les premiers utilisateurs de cette source d’information sont, bien entendu, les chercheurs de l’Irdes, pour lesquels nous effectuons une veille systématique sur les projets de recherche à partir de toutes les sources actuellement disponibles : ouvrages, revues, documents électroniques, sites web et listes de diffusion françaises et étrangères. Une revue de la littérature est, par ailleurs, réalisée pour la plupart des travaux de recherche sur les bases de données internationales (Medline, Embase, Econlit…).

Le second groupe d’utilisateurs est constitué par le public externe (professionnels de la santé, chercheurs, étudiants, consultants), pour lequel la documentation de l’Irdes assure une information permanente par téléphone, mail, courrier ou sur place. La consultation sur place s’effectue sur rendez-vous (Pour plus de détails, voir les modalités de consultation du centre sur le site web de l’Irdes, espace documentation).

On remarque que la recherche d’information a pris une importance croissante ces dernières années, en interne comme en externe. La mise à disposition de nombreux outils sur le web de l’Irdes a réorienté en partie la demande externe.

Internet a certainement bousculé le métier de documentaliste, pouvez-vous nous expliquer comment vous vous êtes adapté à ce grand changement et quels avantages vous en retirez ?

L’essor de l’internet a, en effet, considérablement bouleversé le paysage de l’information en économie de la santé comme dans tous les autres domaines. Les pratiques documentaires, les relations documentalistes/utilisateurs s’en sont trouvées profondément modifiées à l’Irdes.

Le courrier électronique nous a permis de travailler en direct avec nos utilisateurs et de communiquer plus facilement avec nos collègues en France comme à l’étranger. Les listes de diffusion ont amélioré la qualité de la veille documentaire, et en quelques clics de souris, il est devenu possible d’accéder en ligne aux rapports officiels ou aux working papers d’un centre de recherche à l’autre bout du monde. Le travail en réseau a été aussi facilité par internet, comme en témoigne notre participation à la Banque de données santé publique.

Dès sa création, le web de l’Irdes s’est avéré pour nous un outil privilégié pour mettre à la disposition des internautes nos produits documentaires, et ainsi, améliorer la visibilité du centre de documentation. Dans un premier temps, nous avons mis en ligne l’annuaire des sites web et le carnet d’adresses en santé, puis le calendrier des colloques et les titres de la presse. La création de l’espace doc, consécutive au relookage de notre site web en 2007, a permis une meilleure structuration des informations. Nous avons pu enrichir notre espace en introduisant des bibliographies et synthèses thématiques, ainsi que des outils d’aide à la recherche. La rubrique « Lu pour vous » présentant les livres et sites du mois est devenue plus attractive. Le bulletin bibliographique « Quoi de neuf, Doc ? » est aussi consultable en ligne.

Loin d’être ainsi « la mort souvent annoncée du métier de documentaliste », l’internet est devenu un partenaire indispensable et un atout incontournable pour améliorer les recherches documentaires et mutualiser les ressources. Face au contenu pléthorique du web, la (le) documentaliste demeure un médiateur privilégié, garantissant à l’utilisateur final la pertinence et la qualité des données.

Toutes les questions à...

Lire la suite...

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes à pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


5 septembre 2007