QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

VU SUR D'AUTRES SITES : OCTOBRE 2010

retour au sommaire

Dépenses de santé | Enquêtes | Etat de santé | Hôpital | International | Médicament | Organisation des soins | Prévention | Professions de santé| Protection sociale | Psychiatrie et santé mentale

Dépenses de santé

Comptes nationaux de la santé en 2009 (Drees, septembre 2010)

« En 2009, le montant des dépenses courantes de santé s’élève à 223,1 milliards d’euros, soit 11,7 % du produit intérieur brut (PIB). La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) atteint 175,7 milliards d’euros, soit 9,2 % du PIB. Elle a progressé en valeur moins rapidement qu’en 2008 (+3,3 % après +3,7 %) mais sa part a augmenté dans le PIB en raison de la baisse de celui-ci (9,2 % du PIB en 2009 contre 8,7 % en 2008).

En volume, la CSBM a augmenté de 3,0 % en 2009, comme en 2008. La progression du prix de la CSBM reste quant à elle limitée (+0,3 %), en raison notamment de la diminution du prix des médicaments.

La part de la CSBM financée par la Sécurité sociale est de 75,5 % en 2009, celle prise en charge par les organismes complémentaires est de 13,8 %. Le reste à charge des ménages s’établit quant à lui à 9,4 %. »

Accéder, sur le site de la Drees, aux trois volumes du rapport et aux tableaux

Drees, Etudes et résultats n° 736, septembre 2010

Dossier de presse

Médicaments : une croissance modérée des dépenses en 2009, dans la tendance de ces dernières années (Cnamts, septembre 2010)

« Les remboursements de médicaments représentent 22,6 milliards d’euros pour l’ensemble des régimes de l’Assurance maladie (16,3 milliards pour le seul Régime général), soit un peu moins d’un tiers des dépenses de soins de ville.
Les montants remboursés ont progressé de 2,3 % en 2009 contre 3,7 % en 2008. C’est l’un des taux les plus faibles depuis le début de la décennie. »

Cnamts, Point d’information, 16 septembre 2010

Enquêtes

Baromètre cercle santé – Europ assistance - Rapport 2010  (Europ assistance group, septembre 2010)

D’après cette troisième édition du Baromètre cercle santé, près d'un quart des Français renonce aux soins en raison des conséquences de la crise économique, soit deux fois plus que l'année dernière, et 48 % pensent que le système de santé actuel ne garantit pas l’accès aux soins pour tous…

Accéder au rapport et à sa synthèse

Baromètre Prévoyance Santé 2010 - vague 4 (Tns-Sofres, septembre 2010)

Les Français sont globalement satisfaits (59 %) du remboursement par la Sécurité sociale. 88 % sont satisfaits du remboursement des consultations de généralistes, 71 % de celui des frais de radiologie et 67 % de ceux d’hospitalisation. Mais ils ne sont plus que 59 % à être satisfaits du remboursement des médicaments et 53 % de celui des consultations de spécialistes. Concernant l’avenir, on constate sur trois ans une hausse significative du nombre de pessimistes : 83 % contre 76 %  en 2007.

Présentation des résultats de l’enquête

Etat de santé

La santé des femmes en France. Communication du Conseil économique, social et environnemental présentée au nom du Bureau par Mme Dominique Hénon au nom de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre hommes et femmes (Documentation française, juillet 2010)

Dans ce rapport, la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre hommes et femmes étudie l’impact des différentes inégalités (économiques, sociales...) sur la santé des femmes, analyse les risques qui leur sont spécifiques en mettant en relief des périodes charnières, qu’il s’agisse de l’adolescence (troubles du comportement notamment alimentaire, sexualité, maîtrise de la fécondité), de la période des maternités, des actions de dépistage et de prévention organisées à des moments-clés avec l’objectif du « bien vieillir », mais aussi de l’anticipation des besoins liés au vieillissement et à la dépendance.

Télécharger le rapport

La santé des enfants en grande section de maternelle en 2005-2006 (Drees, septembre 2010)

Cette étude révèle un recul du surpoids (y compris obésité), passant de 14,4 % (dont 3,4 % d’obésité) en 1999-2000 à 12,1 % (dont 3,1 % d’obésité) en 2005-2006 accompagné d’un creusement des inégalités sociales et de fortes disparités géographiques. Des inégalités sociales apparaissent aussi dès l’âge de six ans en matière de santé bucco-dentaire et de repérage précoce des troubles sensoriels.

Drees, Etudes et résultats n° 737, septembre 2010

Hôpital

La rentabilité des cliniques privées à but lucratif diminue en 2008 (Drees, septembre 2010)

« La situation économique des cliniques privées, satisfaisante en moyenne, est marquée par une forte hétérogénéité : plus d’un quart des cliniques subit des pertes alors qu’une sur dix affiche une rentabilité économique supérieure à 12 %.
Les cliniques de petite taille et du secteur hors médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) sont toujours les plus rentables. La rentabilité économique des cliniques du secteur hors MCO s’élève à 3,8 % tandis que celle du secteur MCO s’établit à 1,6 %. La baisse de la rentabilité des cliniques MCO s’accompagne d’un ralentissement des investissements. »

Drees, Etudes et résultats n° 740, septembre 2010

International

Rapport sur la santé mentale et le développement (Organisation mondiale de la santé, septembre 2010)

Selon ce rapport, la majorité des programmes de développement ou de réduction de la pauvreté n’atteignent pas les personnes atteintes d’incapacités mentales ou psychosociales. Ainsi, entre 75 % et 85 % d’entre elles n’ont accès à aucune forme de soins de santé mentale. Les handicaps mentaux et psychosociaux sont associés à des taux de chômage pouvant atteindre 90 %. En outre, ces personnes ne bénéficient pas des possibilités d’éducation et de formation professionnelle qui leur permettraient de réaliser pleinement leur potentiel… »

Le communiqué de l’OMS

Mental Health and Development: Targeting People with Mental Health Conditions as a Vulnerable Group (rapport, en anglais)

Tendances en matière de mortalité maternelle : 1990-2008 (Organisation mondiale de la Santé, septembre 2010)

D’après les estimations des Nations Unies, on enregistre une diminution d’un tiers des décès maternels dans le monde. Cependant on enregistre encore près de 1000 décès chaque jour dus à quatre types de complications principaux : les hémorragies graves après l’accouchement, les infections, les troubles hypertensifs et les avortements à risque. Le risque pour une femme d’un pays en développement de mourir d’une cause liée à la grossesse est près de 36 fois supérieur à celui que court une femme vivant dans un pays développé.

Le communiqué de l’OMS

Trends in Maternal Mortality: 1990 to 2008 (rapport, en anglais)

Voir aussi, à la rubrique Lu pour vous, la dernière sélection de working papers analyses

Médicament

Médicaments : une croissance modérée des dépenses en 2009, dans la tendance de ces dernières années (Cnamts, septembre 2010)

« Les remboursements de médicaments représentent 22,6 milliards d’euros pour l’ensemble des régimes de l’Assurance maladie (16,3 milliards pour le seul Régime général), soit un peu moins d’un tiers des dépenses de soins de ville.
Les montants remboursés ont progressé de 2,3 % en 2009 contre 3,7 % en 2008. C’est l’un des taux les plus faibles depuis le début de la décennie. »

Cnamts, Point d’information, 16 septembre 2010

Organisation des soins

Les services de soins infirmiers à domicile en 2008 (Drees, septembre 2010)

« Au 31 décembre 2008, les 2 095 services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) présentent une capacité de 106 000 places installées, et prennent en charge 98 000 personnes, soit un taux global d’occupation de 93 % et un taux d’équipement moyen de 20 places pour 1 000 personnes âgées de 75 ans ou plus…

Plus de 33 000 personnes (24 300 équivalents temps plein - ETP) sont salariées dans les SSIAD. Le personnel salarié des SSIAD est caractérisé par la forte présence des aides-soignants qui comptent pour plus de 75 % du personnel en ETP et effectuent principalement des soins d’hygiène de base ; les infirmiers (coordonnateurs ou non) en représentant 15 %... »

Drees, Etudes et résultats n° 739, septembre 2010

Prévention

Education thérapeutique du patient (Inpes, septembre 2010)

Cet ouvrage rassemble des analyses d’interventions d’éducation thérapeutique mises en place en France et au Québec, dans le cadre de huit maladies chroniques : diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, VIH/sida, asthme, cancer, polyarthrite rhumatoïde et lombalgie.

Ouvrage en ligne sur le site de l’Inpes

Voir aussi Modèles et pratiques en éducation du patient : apports internationaux (contributions et débats des Journées de la prévention 2009)

Professions de santé

Coopération entre professionnels de santé (Haute Autorité de santé (HAS), septembre 2010)

Pour accompagner les professionnels de santé dans une démarche de coopération, la HAS publie deux guides méthodologiques, l’un consacré aux conditions de succès de la coopération et l’autre, conçu conjointement avec la Direction générale de l’offre de soins (DGOS),  portant sur l’élaboration des protocoles de coopération.

Guide méthodologique tome 1

Guide méthodologique tome 2

Protection sociale

Les comptes de la Sécurité sociale – Résultats 2009 – Prévision 2010 et 2011 (Commission des comptes de la Sécurité sociale, septembre 2010)

Selon les dernières prévisions de la Commission des comptes, le déficit du régime général de la Sécurité sociale atteindra 23,2 milliards d'euros cette année, soit -3,6 milliards par rapport aux prévisions de juin dernier, mais plus de 7 milliards par rapport au budget voté par les parlementaires il y a un an. Hors mesures correctrices du PLFSS pour 2011, il devrait atteindre 28,6 milliards l’année prochaine.

Télécharger la synthèse du rapport

Télécharger le rapport

Voir aussi le dossier de presse du ministère de la Santé présentant le projet de loi et de financement de la Sécurité sociale 2011 (PLFSS)

Psychiatrie et santé mentale

Rapport sur la santé mentale et le développement (Organisation mondiale de la Santé, septembre 2010)

Selon ce rapport, la majorité des programmes de développement ou de réduction de la pauvreté n’atteignent pas les personnes atteintes d’incapacités mentales ou psychosociales. Ainsi, entre 75 % et 85 % d’entre elles n’ont accès à aucune forme de soins de santé mentale. Les handicaps mentaux et psychosociaux sont associés à des taux de chômage pouvant atteindre 90 %. En outre, ces personnes ne bénéficient pas des possibilités d’éducation et de formation professionnelle qui leur permettraient de réaliser pleinement leur potentiel… »

Le communiqué de l’OMS

Mental Health and Development: Targeting People with Mental Health Conditions as a Vulnerable Group (rapport, en anglais)

Tous les "Vu sur d'autres sites"...

Lire la suite...

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes à pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


11 octobre 2010