Qui sommes-nous ?

Nous contacter

Lettre d'information de l'Irdes n° 69
6 février 2007


Tous les premiers mardis du mois, retrouvez toute l'actualité de l'économie de la santé : à l'Irdes (nouvelles publications, nouveaux projets, interview, chiffre ou graphique du mois, participations aux colloques...) et ailleurs (vu sur d'autres sites, calendrier des colloques, Quoi d'neuf, Doc ?).

Sommaire :
Vient de paraître à l'Irdes
A paraître à l'Irdes
Publications extérieures des chercheurs de l'Irdes
Nouveau sur le site
Le chiffre du mois
3 questions à... l"équipe Eco-Santé
Prochaines participations des chercheurs de l'Irdes à des colloques
Vu sur d'autres sites

Le chiffre du mois :

60 000 séries sur le système de santé disponibles gratuitement sur http://www.ecosante.fr

3 questions à...

L'équipe Eco-santé : Martine Broïdo, Jacques Harrouin, Thierry Rochereau, Frédérique Ruchon, à propos de la mise en ligne gratuite d’Eco-Santé

Qu'est ce qu'Eco-Santé ? à qui s'adresse-t-il ?

Eco-Santé existe depuis plus de vingt ans, à l’époque où le papier était encore le passage obligé pour obtenir des statistiques. L’année 1986, date de naissance d’Eco-Santé France, marque la concrétisation du projet de Simone Sandier, économiste de la Santé et directrice de recherche du Credes (devenu Irdes). Son premier objectif était de mettre à disposition des chercheurs un outil leur permettant de consulter sur un support unique un ensemble de séries statistiques incontournables pour analyser le système de santé. Ainsi, pour la première fois étaient rassemblées sur support informatique des séries sur longue période (depuis 1950 dans la mesure du possible) en provenance des nombreux producteurs de données du domaine de la santé : régimes d’assurance-maladie, ministère de la Santé, conseils de l’Ordre...

Au fil du temps, Eco-Santé s’est enrichi de nouvelles séries et sources de données. Eco-Santé Ocde, réalisé en collaboration avec l’Ocde, et Eco-Santé Régions & Départements ont vu le jour en 1991 et 1992. Cet outil peut être utilisé au-delà de la seule sphère scientifique, notamment dans un but pédagogique. Eco-Santé constitue en effet la base de cahiers de travaux dirigés destinés à l’enseignement des sciences médico-sociales dans les lycées et a ainsi obtenu en 2002 le label RIP (reconnu d’intérêt pédagogique) du ministère de l’Éducation. Il sert également de support dans les cours que dispensent les chercheurs de l’Irdes à l’Université. Eco-Santé n’est pas une simple base de données mais propose aussi des liens hypertextes de plus en plus riches avec des définitions, des explications sur les données, les organismes source…

Eco-Santé en ligne va, nous l’espérons, profiter à un maximum de personnes en répondant aussi bien à un besoin d’information d’actualité (par exemple, connaître le dernier chiffre officiel de la consommation médicale des Français…) qu’à une analyse plus approfondie (l’évolution du financement des dépenses de santé…).

Des mises à jour sont effectuées régulièrement. Concrètement, pouvez-vous nous en dire plus ?

Les mises à jour d'Eco-Santé seront désormais réalisées en ligne quasiment en temps réel, dès réception et vérification de nouvelles données. Sur chaque page d'aide et chaque tableau de données, la date de dernière mise à jour est signalée. Nous essayons donc d’être le plus réactif possible. Par exemple, nous avons introduit dans la version Eco-Santé 2006 les chiffres des Comptes de la Santé dès leur parution en juillet.

Des mises à jour sont également liées à des restructurations de la base. Nous avons effectué, par exemple, une refonte totale des chapitres concernant les décès par tranches d'âge et par cause avec la publication de ces données en Classification internationale des maladies CIM10 alors que nous les présentions précédemment en CIM9.

Nous avons également décidé de nous atteler à la refonte totale de deux grands thèmes : l'hospitalisation d'une part, en partenariat avec la Drees, car nous désirons introduire notamment les données du Pmsi et, d'autre part, la consommation en Santé. La cotation des actes ayant changé, nous sommes en attente des premières statistiques de remboursement de la Cnamts avec laquelle nous allons créer de nouveaux chapitres dans Eco-Santé.

De nouvelles collaborations avec les autres organismes d'Assurance maladie (RSI et MSA) et la Mutualité française sont prévus et contribueront à l'enrichissement des bases.

Qu'apporte la version en ligne par rapport à la version Cd-Rom ? Quelles évolutions techniques sont prévues ?

Le principal avantage de la version Internet c'est la simplicité. L'utilisateur n'a rien à installer sur son ordinateur et n'a donc pas besoin de contacter son service informatique pour utiliser Eco-Santé.

Internet nous libère également du support physique (le Cd-Rom) ce qui va nous permettre de diffuser les séries de données au fur et à mesure de leur disponibilité.

L'autre grande innovation de la version Internet c'est la visualisation des "sources, méthodes & définitions" lors de la sélection des séries.

En ce qui concerne les évolutions techniques, l'objectif est d'ajouter à la version Internet l'ensemble des fonctionnalités présentes dans la version Cd-Rom, à savoir la possibilité de présenter les données sous forme de tableaux croisés ou de cartes.

Accéder à la version Internet d'Eco-Santé

Présentation des logiciels Eco-Santé

A paraître à l'Irdes :

Questions d'économie de la santé :

Inégalités sociales de santé : mieux vaut avoir des parents riches et en bonne santé.

L’hospitalisation à domicile, une alternative économique pour les soins de suite et de réadaptation.

Prochaines participations des chercheurs de l'Irdes à des colloques :

L’Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité, dont l’Irdes assure le secrétariat, organise un forum les 5 et 6 mars prochain, en présence des ministres de la Santé de France et du Québec, sur le thème « Maîtrise des dépenses de santé ou qualité, faut-il choisir ? ».

Ce forum aura lieu à Paris, au ministère de la Santé.

Voir le programme provisoire

Voir aussi les mises à jour sur le site de l'Irdes

L'équipe de l'Irdes

Doc news

Le calendrier des colloques

Archives de la lettre d'information :

Archives complètes

Poste à pourvoir

L'Irdes recrute un(e) statisticien(ne)/économètre - contrat CDD, 9 mois.

Voir la fiche de poste

Vient de paraître

Des indicateurs de santé moins favorables pour les habitants des Zones urbaines sensibles.

Caroline Allonier, Thierry Debrand, Véronique Lucas-Gabrielli, Aurélie Pierre

Questions d'économie de la santé n° 117

Près du tiers des résidants en ZUS se jugent en mauvaise santé contre un quart des personnes qui ne vivent pas en ZUS (26 %). Ils sont respectivement près de 23 % et de 20 % à déclarer au moins une incapacité. Ces résultats sont issus de l’enquête décennale Santé 2002-2003.

Lire la suite

Télécharger le communiqué de presse

Améliorer la répartition géographique des professionnels de santé : les enseignements de la littérature.

Yann Bourgueil, Julien Mousquès, Ayden Tajahmadi

Questions d'économie de la santé n° 116

La littérature étrangère ne permet pas de mettre en évidence de « remède miracle ». Elle souligne les limites des deux mesures les plus mobilisées : d’une part, l’augmentation globale du nombre de médecins, jugée inefficace, et d’autre part, les mesures financières, considérées comme insuffisantes.

Lire la suite

Télécharger le communiqué de presse

Eco-Santé en ligne

Depuis le 24 janvier, 60 000 séries statistiques sont en ligne gratuitement. Elles concernent les thèmes suivants : état de santé, dépenses de santé, professions de santé, hôpital, secteur pharmaceutique, protection sociale, couverture maladie universelle, structures et allocations pour personnes âgées dépendantes ou handicapées, démographie, indicateurs économiques…

Accéder aux bases Eco-Santé en ligne

Publications extérieures des chercheurs de l'Irdes

Attention : ces références concernant des écrits de chercheurs de l'Irdes ne sont pas publiées par l'Irdes et sont à commander auprès des éditeurs

Carnet d'adresses des éditeurs d'ouvrages
Carnet d'adresses des éditeurs de revues

Ampleur, tendance et causes des inégalités sociales de santé et de mortalité en Europe : une revue des études comparatives. E. Cambois, Jusot F., In « Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire » Numéro thématique - Les inégalités sociales de santé en France en 2006 : éléments de l'état des lieux. 2007/01/23, n° 2-3, pp. 10-14.

En ligne sur le site de l'InVS

Télécharger le communiqué de presse

Nouveau sur le site

Rubrique "Données chiffrées"

Mise à jour de chiffres concernant les indicateurs d'état de santé : espérance de vie à la naissance en France (1950-2005) et dans les pays de l'OCDE (2003), principales causes de décès en France selon l'âge et le sexe (2003), accidents du travail, maladies professionnelles et accidents de trajet (1984-2004), consommation de tabac en France (1950-2004).

Cette mise à jour a été réalisée avec la nouvelle version d'Eco-Santé en ligne.

Données de cadrage sur les indicateurs d'état de santé

Vu sur d'autres sites

Politique de santÚ Assurance maladie Sécurité sociale Dépenses de santé Organisation des soins H˘pital Etat de santÚ et santÚ publique Inégalité sociales de santÚ International Divers

Politique de santÚ

Situation de l'automédication en France et perspectives d'évolution – Marchés, comportements, positions des acteurs. A. Coulomb, A. Baumelou (Ministère de la Santé et des Solidarités, janvier 2007)

A la demande de Xavier Bertrand, ministre de la Santé, ce rapport a pour objectif de clarifier et d’organiser les pratiques de l’automédication en France, dans un objectif de santé publique. Il préconise, notamment de : disposer de médicaments adaptés, c’est-à-dire avec des indications, une notice, des conditionnements correspondant à l’usage en automédication, renforcer l’information aux utilisateurs en développant le conseil aux patients assuré par les professionnels de santé, faciliter l’accès à ces médicaments au sein des pharmacies, assurer une meilleure gestion des prix de ces médicaments avec un engagement clair et durable des industriels.

Communiqué de presse du 10 janvier 2007

Le rapport sur le site du ministère

Programme d'actions sur le sommeil (Ministère de la Santé et des Solidarités, 29 janvier 2007)

Xavier Bertrand a présenté le 29 janvier son programme d'actions sur le sommeil destiné à améliorer l'éducation et la prévention, renforcer l'offre de soins et développer la recherche. Le ministre de la Santé souhaite "faire de ce sujet une véritable priorité de santé publique, ouvrir une réflexion pour aujourd’hui, mais aussi pour demain, et engager sans tarder des actions pour répondre aux besoins et troubles que rencontrent nos concitoyens". 1 Français sur 3, soit près de 20 millions de personnes, déclare souffrir d’un trouble du sommeil mais seuls 23 % d’entre eux sont pris en charge, selon un sondage TNS Sofres de mars 2006.

Discours et dossier de presse

Voir aussi :

Le rapport sur le thème du sommeil, Dr J.P. Giordanella, 12/2006 (pdf, 394 p.)

L’étude TNS-Sofres de mars 2006 : Les Français, le sommeil et le travail

Assurance maladie

Déterminants de l’évolution des indemnités journalières maladie. O. Kusnik-Joinville,C. Lamy, Y. Merlière, Polton D. (Cnamts, novembre 2006)

Depuis 1990, les arrêts de travail ont connu une évolution contrastée, marquée par une forte croissance (+ 34 %) entre 1997 et 2002, puis un retournement de tendance en 2003 se traduisant par une diminution très sensible des indemnités journalières en 2004 et 2005. Ce point de repère présente une analyse des facteurs explicatifs de ces évolutions, notamment celui de la politique de maîtrise des dépenses.

Points de repère n° 5

En deux ans, le parcours de soins coordonnés par le médecin traitant s’est installé dans les moeurs (Cnamts, 23 janvier 2007)

Premier bilan du dispositif du parcours de soins coordonnés par le médecin traitant, instauré par la réforme de l’Assurance maladie d’août 2004. 80 % des assurés (40 millions de personnes) ont déclaré leur médecin traitant et ont choisi à 99,5 % un médecin généraliste. Selon le baromètre des assurés de l’Assurance maladie réalisé par TNS Sofres en novembre 2006 : 96 % des personnes interrogées ont compris le dispositif, 89 % savent que l’on est mieux remboursé en choisissant le parcours de soins coordonnés.

Communiqué de presse

Programme Antibiotiques : de la ville à l’hôpital, développer la synergie des actions, intensifier l’engagement de tous (Cnamts, conférence de presse du 16 janvier 2007)

La baisse de la consommation d’antibiotiques en France se poursuit et s’installe dans la durée : - 17 % depuis le démarrage du Programme en octobre 2002, les comportements évoluent, tant chez les patients que chez les médecins, de premiers signaux encourageants concernant certaines résistances bactériennes apparaissent tandis que la situation se révèle préoccupante concernant d’autres bactéries, notamment en médecine de ville.

Dossier de presse

Références CMU n° 25 (Fonds CMU, 6 janvier 2007)

La lettre mensuelle du Fonds de financement de la CMU, est en ligne avec à la une « les refus de soins ». Au 30 octobre 2006, on estime à 4 834 250 le nombre de personnes bénéficiant de la CMU complémentaire pour l'ensemble des régimes, dans la France entière. 619 000 bénéficiaires ont choisi l'option de gestion par un organisme complémentaire.

L’Assurance maladie enrichit l’information donnée par ses plateformes de service (Cnamts, 23 janvier 2007)

L’Assurance maladie propose à ses assurés une information plus complète sur l’offre de soins (coordonnées des professionnels de santé, tarifs des consultations, niveaux de remboursement des soins...). Cette démarche s’inscrit dans la loi de réforme de l’Assurance maladie du 13 août 2004. Objectif : mieux informer pour mieux utiliser le système de soins.

Communiqué de presse

Transports de malades : un mode de transport mieux adapté à l’état de santé du patient (Cnamts, 23 janvier 2007)

Entrée en vigueur en mars 2007 de nouvelles règles de prescriptions pour améliorer l’utilisation des différents transports de malades. La prise en charge par l’Assurance maladie des transports de malades sera dorénavant conditionnée par les situations médicales et non plus basée sur des critères essentiellement médico-administratifs.

Communiqué de presse

Sécurité sociale

Actualisation de la présentation du régime français de S écurité sociale sur le site du Centre des liaisons européennes et internationales de Sécurité sociale (Cleiss, janvier 2007)

Présentation dans ce dossier des assurances sociales, assurance accidents du travail et maladies professionnelles, prestations familiales, retraites complémentaires et assurance chômage, le tout disponible en six langues.

Le régime français de S écurité sociale

Dépenses de santé

Une évolution des remboursements de soins de ville en 2006 la plus basse depuis dix ans (Cnamts, 23 janvier 2007)

Communiqué de presse

Coût de la prise en charge des frottis anormaux et des néoplasies intraépithéliales du col de l'utérus en France. Ch Bergeron, C. Cohet, S. Bouée, C. Lorans, V. Rémy (InVS, janvier 2007)

Le coût annuel total du dépistage s'élève à 335,6 millions d'euros, dont 196,5 millions pris en charge par l'Assurance maladie. Le coût de prise en charge des frottis anormaux représente environ 6 % du coût. Cette étude fournit une bonne représentation économique de la situation actuelle en matière de dépistage du cancer du col en France.

BEH, 9 janvier 2007 / n° 1

Organisation des soins

Pratiques et organisation des soins n° 4/2006 - octobre-décembre 2006

Au sommaire de ce numéro : « coût des trente affections de longue durée en 2004, développement d'indicateurs originaux en santé bucco-dentaire, évaluation des besoins en santé bucco-dentaire des enfants et des adolescents fréquentant un institut médico-éducatif, estimation de l'incidence des gastro-entérites aiguës à partir des bases de données de l'Assurance maladie, migraines : traitement de fond et abus, gastroplastie par anneau ajustable : suivi d'une cohorte de patients dans la région Languedoc-Roussillon, améliorer la prise en charge des maladies chroniques ».

Consulter les articles en ligne sur le site de la Cnamts

Hôpital

Lutte contre les infections nosocomiales (Ministère de la Santé et des Solidarités, 18 janvier 2007)

Pour améliorer la lutte contre les infections nosocomiales, le ministère de la Santé s'est engagé sur la transparence en créant le 6 février 2006 un tableau de bord de la lutte des hôpitaux et des cliniques contre ces infections en France, comprenant cinq indicateurs. Pour assurer la transparence du système hospitalier, le tableau de bord est complété par une plate-forme Internet d’informations sur les établissements de santé, également appelée Platines. A cette occasion, L'Express publie son classement des hôpitaux et cliniques les plus sûrs, département par département, à partir des chiffres du ministère de la Santé.

Tableau de bord des infections nosocomiales 2005 - ministère de la Santé

Dossier de presse « Transparence et qualité des établissements hospitaliers » (ministère de la Santé, 18 janvier 2007)

Dossier sur les infections nosocomiales (ministère de la Santé, janvier 2007)

Platines : Plateforme d'informations sur les établissements de santé

Voir aussi : « Platines » un site d’informations sur les établissements de santé en France. B. Haury, Ph Lombardo, Drees, janvier 2007
Etudes et résultats n° 550

Le moteur de recherche de L'Express sur le "classement 2007 des hôpitaux les plus sûrs"

Le dossier de l’Express du 17 janvier 2007 : Hygiène, infections, maladies nosocomiales. Le classement 2007 des hôpitaux les plus sûrs

Voir aussi :

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, juin 2006. Résultats préliminaires (InVS, janvier 2007)

Les comptes d’exploitation des établissements participant au service public hospitalier (PSPH) entre 2001 et 2004. M.C. Legendre, B. Le Rhun (Drees, février 2007)

Estimation des indicateurs de recettes et de charges entre 2001 et 2004, au moment de la mise en place de la tarification à l’activité (T2A) et de l’EPRD (état prévisionnel des recettes et des dépenses), à partir de l’enquête auprès des établissements sous dotation globale, réalisée par la Drees depuis 1986.

Etudes et résultats n° 553

Etat de santé et santé publique

Baromètre Santé Jeunes. Pays de la Loire 2005 : qualité de vie, santé mentale, accidents chez les jeunes de 12-25 ans. (ORS Pays de la Loire)

Comment les jeunes ligériens voient-ils leur état de santé ? Comment apprécient-ils leurs relations avec leurs parents, avec le milieu scolaire ou professionnel ? Combien d’entre eux ont vécu un épisode dépressif, un acte de violence ou un accident ? Tels sont les thèmes abordés et analysés dans l’enquête « Qualité de vie, santé mentale, violences, accidents chez les jeunes de 12 à 25 ans » que vient de publier l’Observatoire régional de la Santé des Pays de la Loire.

Pays de la Loire 2005 : qualité de vie, santé mentale, accidents chez les jeunes de 12-25 ans

Inégalités sociales de santé

Numéro thématique - Les inégalités sociales de santé en France en 2006 : éléments de l’état des lieux (InVS, janvier 2007)

D’après Martin Hirsch, conseiller d’État, président d’Emmaüs France et directeur général de l’Agence nouvelle des solidarités actives, ce numéro thématique vient étayer l’un des plus troublants paradoxes de notre système de santé : l’espérance de vie augmente régulièrement, mais les inégalités de santé ne se réduisent pas. Certaines ont même tendance à s’aggraver. Ces inégalités sociales face à la santé sont particulièrement marquées pour les populations les plus vulnérables et ne touchent pas seulement les extrêmes, mais sont aussi marquées entre les ouvriers et les cadres. Les contributions rassemblées dans ce numéro donnent quelques pistes pour la réduction de ces inégalités : mobiliser les politiques sociales, repenser les politiques de prévention pour qu'elles soient efficaces vis-à-vis des populations les plus défavorisées, développer des modes de tarification, de rémunération des professionnels qui garantissent que le système de santé répond bien aux besoins des plus défavorisés.

BEH 23 janvier 2007 / n° 2-3

Disparités sociales et surveillance de grossesse. S. Scheidegger et A. Vilain (Drees, janvier 2007)

Cette étude complète les premiers résultats de l’Enquête nationale périnatale 2003, en analysant plus finement la surveillance prénatale des mères selon leur catégorie socioprofessionnelle, leur situation au regard de l’emploi, leur nationalité, leur âge, etc. Elle permet ainsi de caractériser les femmes dont la grossesse a été moins bien suivie...

Etudes et résultats n° 552

Des inégalités sociales dans le dépistage prénatal et la naissance d’enfants atteints de trisomie 21

Des chercheurs de l’unité Inserm 149 « Recherches épidémiologiques en santé périnatale et santé des femmes » viennent de montrer que les femmes appartenant aux groupes socio-économiques les plus bas sont moins susceptibles d’accéder au diagnostic prénatal de la trisomie 21 que les autres. L’étude, menée sur 1 433 cas de trisomie 21 issus du Registre parisien des malformations congénitales et publiée dans l’American Journal of Public Health, révèle que 70 % des foetus porteurs de cette anomalie sont dépistés avant la naissance, dont 84 % des femmes cadres, 57 % des femmes sans emploi ou 55 % de celles originaires d'Afrique du Nord.

Information presse Inserm du 22 janvier 2007

Site Pauvreté du CERC

Le site Pauvreté du Conseil de l'Emploi, des Revenus et de la Cohesion sociale a été restructuré, enrichi de nouvelles rubriques, d’un portail statistique et de nouvelles références. Il compte maintenant près de 1 500 documents en ligne.

Site Pauvreté

International

Les bases de données "Sécurité sociale dans le monde" de l'AISS en accès libre

Depuis le 1er janvier 2007, le site Internet de l'Association internationale de la Sécurité sociale (AISS) donne un accès gratuit à une intéressante base de données "Sécurité sociale dans le monde" (description des régimes, principales réformes, régimes de retraite complémentaires et privés, législation, bibliographie, Thesaurus). Il vous suffit de vous enregistrer.

Les bases de données "Sécurité sociale dans le monde"

Divers

Le baromètre des services publics - "Les services publics vus par leurs usagers"

La cinquième édition du baromètre BVA-Institut Paul Delouvrier révèle les attentes des Français en matière de services publics. La Santé publique demeure le service public qui recueille de façon stable le plus d'opinions favorables (87 % en augmentation de 5 points) et la Sécurité sociale reste très bien placée (83 %).

La synthèse

Le rapport complet


Lettre réalisée par
C. Banchereau et N. Meunier

Si vous souhaitez nous écrire : lettre.info@irdes.fr


Irdes - 10, rue Vauvenargues - 75018 Paris
http://www.irdes.fr

Adresse du fil RSS de l'Irdes : ../../rss.xm