QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

LU POUR VOUS DE SEPTEMBRE 2016
livres du mois
sites du mois
Doc veille

Tous les lu pour vous

LES LIVRES DU MOIS

Les établissements de santé : édition 2016.

Ministère chargé de la Santé. Direction de la Recherche - des Etudes de l'Evaluation et des Statistiques. (Drees). Paris. FRA
Paris : Drees, 2016/07


En 2014, plus de 3 000 établissements de santé assurent le diagnostic, la surveillance et le traitement des malades. Dans un contexte marqué par le vieillissement de la population et l’augmentation des pathologies chroniques, les structures hospitalières s’adaptent et modifient en profondeur leurs modes d’intervention et leur organisation. Les établissements de santé donnent les chiffres clés de ce secteur qui doit répondre simultanément à des besoins très différents. Les capacités et l’activité des hôpitaux sont détaillées, ainsi que leurs disciplines spécifiques et leur personnel, médical et non médical. Cet ouvrage présente également des éléments de cadrage économique, financier et juridique de ces différentes structures.




La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires, garanties - édition 2016.

Ministère chargé de la Santé. Direction de la Recherche - des Etudes de l'Evaluation et des Statistiques. (Drees). Paris. FRA
Paris : Drees, 2016/04


En France, 95 % des personnes bénéficient d’une complémentaire santé pour financer les dépenses non couvertes par l’assurance maladie. Qu’elle soit individuelle ou collective, cette assurance « privée » joue ainsi un rôle important dans l’accès aux soins. Cet ouvrage passe au crible les différents types de contrats (tarifs, prestations, bénéficiaires), mais aussi les organismes qui les proposent (mutuelles, institutions de prévoyance, sociétés d’assurance) et leur place dans le financement des dépenses de santé. Il analyse également dans le détail la prise en charge des différents postes de soins. Enfin, il se penche sur les dispositifs destinés aux populations les plus vulnérables (couverture maladie universelle complémentaire et aide à la complémentaire santé), éclairant ainsi le débat public sur l’ensemble des dimensions d’intervention de la complémentaire santé.



Concevoir des plateformes de services en action sociale et médico-sociale.

Loubat J.R., Hardy J.P., Bloch M.A.
Paris : Dunod, 2016


Dans la santé et le social, le parcours s’affirme comme le nouveau paradigme d’un accompagnement en prise sur le projet de vie et les situations successives de la personne. Les organisations de ces secteurs se trouvent en demeure de repenser leur mode de fonctionnement pour s’y adapter. D’autre part, le coût des ESSMS augmente continuellement pour des raisons de mise aux normes et d’entretien et ceux-ci doivent aujourd’hui mettre en place de nouvelles organisations, moins coûteuses et plus efficientes : des « organisations intelligentes », interactives avec leur environnement, plus souples et plus adaptatives. Les plates-formes de services représentent ce nouveau type d’organisation, mutualisant leurs moyens, optimisant les ressources et l’accès aux compétences, s’associant avec d’autres, capables de diminuer ou d’augmenter leur périmètre d’action assez rapidement et d’assurer la coordination des parcours des bénéficiaires.




La loi santé : regards sur la modernisation de notre système de santé.

Laude A. / dir., Tabuteau D. / dir.
Rennes : Presses de l'Ehesp


Depuis les réflexions collectives lancées dans le cadre de la Stratégie nationale de santé en 2013 jusqu’à sa promulgation en janvier 2016, la loi de modernisation de notre système de santé a suscité de nombreux débats au Parlement et au sein des professions médicales. Modifiant en profondeur le système de santé français, cette loi, par son ampleur, est difficile à appréhender et sa lecture globale passe par le biais d’analyses portant autant sur le cadre juridique, que sur l’organisation des soins, les pratiques médicales, les politiques sociales et de santé…Pour permettre une meilleure compréhension de toutes les implications de cette loi, Anne Laude et Didier Tabuteau ont sollicité autour d’eux experts, universitaires et chercheurs : en 10 thématiques essentielles, ils analysent les principaux chapitres et articles de la loi et livrent leurs réflexions personnelles sur la portée et les éventuelles difficultés d’application des principales mesures. Chaque contribution permet non seulement de faire le point sur les dispositions de la loi, mais aussi de comprendre l’histoire de leur élaboration et la façon dont elles s’insèrent dans un système de santé en pleine mutation.




Etude des prestations d’aide et d’accompagnement à domicile et des facteurs explicatifs de leurs coûts.

Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie. (C.N.S.A.). Paris. FRA, Ernst & Young. Paris-La Défense. FRA, Eneis Conseil. Paris. FRA
Paris : CNSA, 2016/07


L’étude nationale de coûts sur les prestations d'aide et d'accompagnement à domicile menée entre septembre 2014 et février 2016 sur un échantillon de 44 structures fait ressortir trois facteurs principaux de variation du coût horaire : la convention collective, la taille du service et le taux de présence à domicile. Elle met en évidence le fait que le volume des plans d’aide est fortement lié au niveau de dépendance des personnes et qu’ils présentent une certaine homogénéité par profil de public.




Le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie. Une organisation à améliorer, des aides à mieux cibler.

Cour des Comptes. Paris. FRA
Paris : Cour des comptes, 2016/07


La Cour des comptes rend public, le 12 juillet 2016, un rapport sur le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie : une organisation à améliorer, des aides à mieux cibler. La proportion des personnes âgées de 80 ans et plus dans la population française devrait doubler entre 2010 et 2060, et leur nombre atteindre alors 8,4 millions. Simultanément, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait passer à 2,3 millions. Pour les personnes concernées et leur famille, la perte d’autonomie est psychologiquement difficile à vivre. Elle l’est aussi financièrement. La question des modalités de la prise en charge de la perte d’autonomie se posera de manière accrue, dans un contexte de ressources publiques limitées. La loi du 20 juillet 2001, en créant l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), a favorisé le développement de services de soins et d’accompagnement à domicile, ainsi que de nouvelles formules intermédiaires (accueil de jour, hébergement temporaire). L’offre de prestations a ainsi connu une amélioration significative, tant en quantité qu’en qualité, mais la connaissance des besoins, l’information des bénéficiaires et le pilotage de cette politique demeurent insuffisants. La Cour estime donc nécessaire d’améliorer l’organisation de la politique de maintien à domicile des personnes âgées dépendantes et de cibler de manière plus efficace les aides correspondantes.




Etude exploratoire qualitative « Soins palliatifs, handicap mental et polyhandicap » (étude menée de février 2013 à juillet 2015).

Desfosses G.
Paris : Fonds pour les soins palliatifs, 2016/07


Initiée par le Fonds pour les soins palliatifs, cette étude exploratoire qualitative doit mettre à disposition des outils, formations et informations nécessaires à tous ceux qui accompagnent les personnes adultes handicapées mentales ou polyhandicapées lors d’une maladie grave, évolutive ou terminale, afin d’améliorer la prise en charge et l’accompagnement de la personne malade et de ses proches. Elle a tout d'abord consisté à recenser la littérature sur ce thème et à réaliser plusieurs entretiens préalables. Puis, a eu lieu une enquête par questionnaires et entretiens téléphoniques simultanément dans le secteur du médico-social et dans celui des soins palliatifs de 6 Régions (découpage antérieur à 2015) afin : d’identifier les établissements et structures concernés par notre étude, de recueillir les dispositifs existants pour la prise en charge et l’accompagnement en soins palliatifs des personnes handicapées mentales ou polyhandicapées gravement malades.



Drug utilization research : Methods and applications.

Elseviers M., Wettermark B., Birna A. et al.
Chichester : John Wiley & Sons, 2016


Drug Utilization Research (DUR) is an eclectic scientific discipline, integrating descriptive and analytical methods for the quantification, understanding and evaluation of the processes of prescribing, dispensing and consumption of medicines and for the testing of interventions to enhance the quality of these processes. The discipline is closely related and linked mainly to the broader field of pharmacoepidemiology, but also to health outcomes research, pharmacovigilance and health economics. Drug Utilization Research is a unique, practical guide to the assessment and evaluation of prescribing practices and to interventions to improve the use of medicines in populations. Edited by an international expert team from the International Society for Pharmacoepidemiology (ISPE), DUR is the only title to cover both the methodology and applications of drug utilization research and covers areas such as health policy, specific populations, therapeutics and adherence.


Health system review : Netherlands.

Kroneman M., Boerma W., Van Der Berg M. et al.
Copenhague : Bureau Régional de l'Europe, 2016


The Dutch health system has been undergoing transformational reform since the mid-2000s. The 2006 reform introduced managed competition as a driving mechanism in health care. Ten years of gradual implementation have changed and continue to change the health care system and the role of stakeholders. A second major reform in long term care (2015) aimed to move citizens away from publicly provided care, urging citizens to be more selfreliant, while also placing broader responsibilities on municipalities. The new Dutch HiT provides an up-to-date assessment on both reforms, and the Dutch health system in general, and discusses important challenges for the future.



Évaluation de la politique publique de promotion des médicaments génériques : mission "modernisation de l'action publique" (MAP).

Flipo A., Paul S., Pons P.-C., Marin A.
Paris : IGAS, 2014


La promotion des médicaments génériques fait partie des évaluations de politiques publiques retenues lors du quatrième Comité interministériel pour la modernisation de l'action publique (CIMAP) organisé en décembre 2013. C'est dans ce cadre que l'IGAS a été chargée, en février 2014, d'assurer, avec le soutien du Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP) : "une mission d'appui auprès de la direction de la sécurité sociale" (DSS) dans l'optique de "développer le marché du générique en France en définissant des actions, d'une part à destination des prescripteurs, tant en ville qu'à l'hôpital, afin de développer la prescription dans le répertoire, et, d'autre part, à destination des patients, afin d'améliorer la confiance dans le médicament générique". Retrouvez également le rapport sur le pilotage opérationnel du Plan national d'action de promotion des médicaments génériques, réalisé en janvier 2016.



LES SITES DU MOIS

Bases de données Pascal et Francis (INIST)

pascal-francis.inist.fr/

















Presentation

Le site Pascal et Francis en accès libre est une archive des bases de données bibliographiques PASCAL et FRANCIS en sciences exactes, humaines et sociales, produites par l’Inist-CNRS entre 1972 et 2015 et jusqu’alors accessibles par abonnement. Il contient plus de 14 millions de références et est interrogeable via une recherche simple ou avancées, par mots-clés et thématiques.

Centre d’Etude de l’emploi - Base documentaire

www.cee-recherche.fr/la-documentation/base-de-donnees-ceerise

















Presentation

Base de données spécialisée en sciences économiques et sociales du travail, de l'emploi et de la protection sociale. La recherche se fait par mots-clés libres, par champs ou par périodiques. Possibilité de recherche dans d’autres bases (OCDE, Cairn, Persée, etc.)

Labordoc

labordoc.ilo.org/primo_library/libweb/action/search.do?vid=41ILO_V1

















Presentation

Labordoc est la base de données bibliographiques du Bureau International du Travail. Il rassemble les recherches, publications et rapports du BIT, ainsi que d'autres institutions, sur tous les aspects du monde du travail. La base de données est proposée en 3 langues.

DOC VEILLE : VEILLE BIBLIOGRAPHIQUE EN ÉCONOMIE DE LA SANTÉ

Les working papers ont été remplacés par La Doc Veille

Réalisée par les documentalistes de l'Irdes, Doc Veille rassemble de façon thématique les résultats de la veille documentaire en économie de la santé : articles, littérature grise, rapports…

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes a pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


1er septembre 2016