3 QUESTIONS A... : SEPTEMBRE 2015







3 questions à... Zeynep Or suite à la parution en juillet 2015 de l'Atlas des territoires pilotes Paerpa : situation 2012

1/ Pourquoi un Atlas Paerpa ?

Le vieillissement continu de la population lié à l'allongement de l'espérance de vie nécessite des adaptations du système de santé afin d'améliorer la prise en charge des personnes âgées au meilleur coût. Lancées en 2014 dans neuf territoires pilotes, les expérimentations « Parcours de soins des aînés » (Paerpa) visent à améliorer la prise en charge et la qualité de vie des personnes âgées de 75 ans ou plus et de leurs aidants. Il s'agit de faire progresser la coordination des différents intervenants des secteurs sanitaire, social et médico-social pour améliorer la prise en charge globale des personnes âgées et éviter, notamment, le recours inapproprié à l'hospitalisation. Dans ce cadre, l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) a été chargé de réaliser une évaluation scientifique indépendante des impacts médicaux et économiques des projets pilotes. Cet Atlas constitue la première étape de ce travail. Il permet une appréciation systématique des situations dans les neuf territoires pilotes avant le lancement des projets Paerpa.

Ce bilan initial est le point de départ d'un travail plus détaillé cherchant à identifier les variations de pratiques et de résultats attribuables aux actions engagées par les territoires. Il constitue une situation de référence en termes, notamment, de volume d'hospitalisation, de consommation médicamenteuse, de qualité de prise en charge des personnes âgées et de facteurs de contextes (sociaux, démographiques, géographiques, sanitaires).

2/ Comment cet Atlas a-t-il été réalisé et à qui s'adresse-t-il ?

Cet Atlas est réalisé en collaboration avec différents partenaires du projet Paerpa : Agences régionales de santé (ARS) participant aux expérimentations, Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH), Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), Direction de la sécurité sociale (DSS). Il fait partie des outils qui doivent permettre d'apporter des éléments tangibles et valides afin d'évaluer les résultats des projets Paerpa. Il présente quand cela est possible, des données standardisées afin de permettre la comparaison entre les territoires et au niveau national tout en assurant la transparence des indicateurs utilisés. Une partie de ces indicateurs seront actualisés régulièrement. Ainsi l'Atlas s'adresse à tous ceux qui s'intéressent à l'analyse territoriale de l'organisation des soins et de la prise en charge des personnes âgées, qu'il s'agisse des responsables des stratégies au niveau national, régional et territorial, des professionnels de santé et du secteur social, des financeurs, chercheurs, etc.

3/ Que trouve-t-on dans cet Atlas ?

Agrémenté de nombreuses cartes et graphiques, l'Atlas est composé de cinq chapitres : le premier présente une description des territoires pilotes (Aquitaine, Bourgogne, Centre, Ile-de-France, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire) ; le second les contextes démographiques et socio-économiques de ces territoires, le troisième l'état de santé et de dépendance des populations, le quatrième l'offre sanitaire et médico-sociale de ces territoires et le cinquième les indicateurs de recours aux soins et de consommation susceptibles d'être influencés par les actions dans le cadre du projet Paerpa.

Dans la première section se trouvent des cartes qui permettent de localiser les territoires pilotes dans l'espace national et de visualiser les caractéristiques géographiques principales. Dans les autres sections figurent des cartes permettant de visualiser la distribution spatiale d'indicateurs relativement à la valeur nationale. Ces cartographies réalisées à divers niveaux géographiques sont complétées par des graphiques qui fournissent systématiquement les modes de calcul pour chaque indicateur présenté.

Propos recueillis par Anne Evans

Toutes les questions à...