Conséquences de la survenue du cancer sur les parcours professionnels : une analyse sur données medico‑administratives

Consequences of cancer on professional careers: an analysis based on medico-administrative data

Barnay T. (Erudite-Upec, Tepp-CNRS 3435), Ben Halima B. (CEET), Ben Halima M.A. (ESCP Europe, CEET, Tepp-CNRS 3435), Duguet E. (Erudite-Upec, CEET, Tepp-CNRS 3435), Lanfranchi J. (Lemma Paris 2, CEET), Le Clainche C. (Lem Lille-UMR CNRS 9221, CEET), Regaert C. (Irdes), Sermet C. (Irdes)

Rapport n° 568 - Juin 2018 - 164 pages - Prix : 35 €


RÉSUMÉ

Ce rapport étudie les effets à court et moyen termes de la survenue d'un cancer sur l'emploi et l'activité. Il utilise la base de données Hygie, produite par l'Irdes à partir des données administratives de la Caisse nationale de l'Assurance maladie et de la Caisse nationale d'assurance vieillesse. Hygie permet de reconstituer la carrière de l'individu ainsi que les événements de santé.

Une première partie exploite la dimension rétrospective liée à la carrière et confirme l'effet pénalisant du cancer sur l'activité et l'augmentation des arrêts maladie. Les résultats d'un modèle de double différence avec appariement exact montrent la persistance des effets de la maladie sur l'éloignement du marché du travail, la probabilité d'être employé au moins un trimestre dans l'année diminuant jusqu'à un horizon de cinq ans. Nous mesurons également l'effet des douze cancers les plus prévalents dans la base Hygie et de maladies chroniques ayant un impact potentiel sur le marché du travail. Les effets les plus marqués sont relatifs au cancer du poumon et des bronches, à la schizophrénie et au VIH. Les maladies chroniques autres que le cancer ont des effets nettement plus atténués probablement parce que leurs traitements au long cours améliorent la qualité de vie.

Une seconde partie exploite la dimension panel de l'échantillon pour étudier les transitions professionnelles consécutives au diagnostic de cancer. Elle montre que la population touchée rencontre de grandes difficultés pour rester dans l'emploi, ou y retourner. Ces difficultés sont accentuées pour les salariés débutants ou ayant connu une carrière peu stable, ou marquée par des arrêts maladie significatifs. De plus, les séquelles des soins induisent un passage plus fréquent vers le chômage et l'inactivité au détriment de l'emploi.

Développer les modes d'accompagnement professionnel pour des personnes dont les carrières ont été plus heurtées, et dont le statut socioprofessionnel est moins protecteur, serait donc une des pistes d'amélioration de leurs conditions de vie.

ABSTRACT

This report examines the short- and medium-term effects of cancer on employment and activity. It uses the Hygie database, produced by IRDES from the administrative data of the Caisse nationale de l’Assurance maladie (French National Health Insurance Scheme) and the Caisse nationale d’assurance vieillesse (French National Pension Fund). Hygie reconstructs the individual’s career as well as health events.

The first part exploits the retrospective career dimension and confirms the penalizing effect of cancer on activity and the increase in sick leave. The results of a double-difference model with accurate matching show the persistence of the disease’s effects on labour market remoteness, with the probability of being employed at least one quarter of the year decreasing to a five-year horizon. We also measure the effect of the 12 most prevalent cancers in the Hygie database and chronic diseases with a potential impact on the labour market. The most marked effects are related to lung and bronchial cancer, schizophrenia and HIV. Chronic diseases other than cancer have much more limited effects, probably because their long-term treatment improves quality of life.

A second part uses the panel dimension of the sample to study occupational transitions following cancer diagnosis. It shows that the affected population faces great difficulties in staying in or returning to employment. These difficulties are accentuated for employees who are just starting out or who have had an unstable career, or who have taken significant sick leave. Moreover, the consequences of care lead to a more frequent shift towards unemployment and inactivity to the detriment of employment.

Developing methods of professional support for people whose careers have been more difficult, and whose socio-professional status is less protective, would therefore be one of the ways of improving their living conditions.

SOMMAIRE


Introduction générale


1. Approche théorique de la relation entre survenue du cancer et situations sur le marché du travail

2. Base de données

2.1. Présentation de la base

2.2. L'identification de la survenue du cancer

2.3. La définition des situations sur le marché du travail

3. Deux analyses de l'influence du cancer sur le parcours professionnel

3.1. Effet de l'impact de la survenue d'un cancer sur la situation vis-à-vis de l'emploi

3.2. Déterminants des transitions professionnelles consécutives à la survenue du cancer

4. Méthodologie

4.1. Deux méthodes

4.2. Suivi rétrospectif

4.3. Panel

4.4. Le cancer comme choc exogène


Première partie : Les effets des cancers sur l’activité professionnelle

1. Introduction

2. Méthodologie

2.1. La méthode d'estimation

2.2. Les mises en œuvre de la méthode

3. Évaluation de l'effet global du cancer

3.1. Les données

3.2. Statistiques descriptives

3.3. Résultats

4. Évaluation des effets des cancers par localisation

4.1. Cancers féminins les plus prévalents

4.2. Cancers masculins les plus prévalents

4.3. Cancers prévalents pour les deux sexes

5. Maladies chroniques

5.1. Les maladies chroniques les plus prévalentes

5.2. Comparaison à titre exploratoire entre les différents types de cancer et les différentes maladies chroniques – Éléments de synthèse


Deuxième partie : L'effet du diagnostic du cancer sur les transitions professionnelles. Une étude sur données de panel entre 2005 et 2011

1. Introduction

2. Revue de la littérature : impact du cancer sur l'emploi, le chômage et l'inactivité

3. Échantillon et variables d'intérêt

3.1. Données

3.2. Définition des statuts d'occupation

3.3. Statistiques descriptives

4. Méthodologie et modélisation économétrique

4.1. Méthodologie générale de la partie

4.2. Le modèle logit multinomial dynamique à effets aléatoires

4.3. La prise en considération des conditions initiales

4.4. Le calcul des matrices de transitions professionnelles

5. Analyse des résultats

5.1. L'analyse des matrices de transition estimées

5.2. L'analyse des déterminants des transitions professionnelles

6. Deux populations particulières : les malades du cancer du sein et les malades du cancer de la prostate

6.1. Le cancer du sein

6.2. Le cancer de la prostate

7. Discussion et conclusion


Conclusion générale

Bibliographie

Annexe de la première partie

Annexe de la deuxième partie

Table des illustrations