QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

ENQUETE SHARE :
ENQUETE SUR LA SANTÉ, LE VIEILLISSEMENT
ET LA RETRAITE EN EUROPE (panel biennal)


http://share.dauphine.fr/


Menu

Présentation de l'enquête SHARE

Organisation de la collecte 2010-2011

Thèmes traités et données disponibles

Financements

Bibliographie

Foire aux questions SHARELife

ORGANISATION DE LA COLLECTE 2010-2011 (VAGUE 4)

Le pilotage global du projet est assuré par l’équipe de coordination du MEA (centre de recherche en Économie du Vieillissement) dirigée par le Professeur Börsch-Supan à l’Université de Mannheim en Allemagne . Le MEA coordonne l’enquête au niveau européen. C’est lui qui élabore le questionnaire générique, ensuite traduit dans chacun des pays de SHARE. Il définit des méthodes d’enquêtes et un calendrier communs.

Le CentERdata de l’Université de Tilburg aux Pays-Bas, unité informatique du projet SHARE, produit les logiciels et instruments de collecte qui seront utilisés dans tous les pays.

En France, l’rdes assure la coordination du projet en collaboration avec l’Insee (maîtrise d’ouvrage).

L’équipe française se compose :

  • Irdes : Nicolas Briant, Marie-Camille Lenormand et Nicolas Sirven (coordinateur)
  • Insee : Pascal Godefroy et Anne Laferrère (responsable pays)

En amont, l’équipe française est chargée de la recherche de financements et de la gestion des contrats européens, mais aussi de tous les aspects administratifs et légaux liés à la réalisation de l’enquête. En aval, les chercheurs de l’équipe SHARE analysent les données de l’enquête. Mais surtout, l’équipe SHARE est responsable du terrain d’enquête en lien avec les agences de collecte (aspects méthodologiques et pratiques).

Pour les vagues 1, 2 et 3, c’est l’Insee qui réalisait intégralement la collecte des données. A partir de la vague 4 (2010-2011), l’objectif affiché de SHARE est d’accroître l’échantillon pour permettre le développement de l’enquête. En France, le nombre d’individus interrogés passe de 3 500 à 7 000. L’Insee suit les individus déjà interrogés lors des vagues précédentes (soit environ 3 500 individus longitudinaux), alors que GfK-ISL interroge les ménages qui répondent pour la première fois au questionnaire (soit environ 4 000 individus entrants).

La collecte dans son ensemble se déroule de février à juin 2011 dans toute la France.

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes à pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


23 septembre 2013