Qui sommes-nous ?

Nous contacter ?

Lettre d'information de l'Irdes n° 65
3 octobre 2006


Tous les premiers mardis du mois, retrouvez toute l'actualité de l'économie de la santé : à l'Irdes (nouvelles publications, nouveaux projets, interview, chiffre ou graphique du mois, participations aux colloques...) et ailleurs (vu sur d'autres sites, calendrier des colloques, Quoi d'neuf, Doc ?).

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, merci de consulter les indications situées à la fin de ce flash pour vous désabonner.

 

Sommaire :
Vient de paraître à l'Irdes
A paraître à l'Irdes
Publications extérieures des chercheurs de l'Irdes
Le chiffre du mois
3 questions à... Yann Bourgueil et Julien Mousquès
Prochaines participations des chercheurs de l'Irdes à des colloques
Vu sur d'autres sites

Le chiffre du mois :

72 % des salariés travaillent dans un établissement qui propose une couverture maladie d’entreprise
Source : enquête Irdes sur la Protection sociale complémentaire d’entreprise – PSCE 2003

Chiffre publié dans QES n° 112

 

3 questions à...

Yann Bourgueil et Julien Mousquès, co-auteurs du rapport (en ligne) « Comment améliorer la répartition géographique des professionnels de santé ? ».

La France va être de plus en plus confrontée à un problème de répartition géographique de ses médecins : trop de médecins par ci, pas assez ailleurs. De nombreuses mesures ont déjà été mises en place, certaines sont-elles plus efficaces que d’autres ?

La principale mesure mise en œuvre a consisté à augmenter le nombre de médecins en formation par le relèvement du numerus clausus. La très forte augmentation de la densité médicale lors des trente dernières années n’a pourtant pas permis de résoudre les problèmes de répartition géographique. Les autres mesures mises en place sont diverses puisqu'elles concernent aussi bien le secteur hospitalier que le secteur ambulatoire ; elles visent à intervenir aussi bien au cours de la formation médicale initiale, à l’entrée dans la carrière, lors de l’installation ou durant la période d’exercice des médecins ; elles sont mises en œuvre à des échelons géographiques différents. Ces mesures sont essentiellement des incitations économiques modérées et ponctuelles. Elles prennent principalement la forme d’aides en nature ou financières : octroi de bourses d’études, aides au logement, primes, exonérations fiscales et/ou de charges, indemnités pour facilité les remplacements. Nous disposons de peu de recul pour juger de leur efficacité. Elles sont pour la plupart peu évaluées.

Ce problème touche tous les pays développés, des expériences intéressantes ont-elles été menées hors de nos frontières ?

Parmi l’éventail des mesures mises en œuvre dans les pays développés, les plus novatrices et les plus prometteuses sont celles qui portent sur une réforme des modes de sélection et/ou du contenu de la formation médicale initiale. Il s’agit notamment de privilégier le recrutement des étudiants les plus à même d’exercer dans des zones mal desservies ou encore de sensibiliser les étudiants aux conditions d’exercice spécifiques de ces zones. Ce type de politique est assez développé dans les pays anglo-saxons (Australie, Canada, Etats-Unis ou Royaume-Uni). Il convient néanmoins de signaler que l’analyse de la littérature sur l’efficacité des mesures favorisant une meilleure répartition géographique des médecins ne montre pas de remède « miracle ». Elle souligne l’inefficacité de l’augmentation globale du nombre de médecins et l’insuffisance des seules mesures financières. L’approche globale des professions et la coordination des différents types de mesures notamment à l’échelon local, comme le lien avec une politique active en termes d’aménagement du territoire, ainsi que leur évaluation régulière, sont recommandés.

Dans une précédente étude, vous constatez une plus grande collaboration entre médecins et infirmières à l’étranger. Ceci ne peut-il pas aider à atténuer les problèmes liés au manque de médecins dans certains coins de France ?

Plusieurs pays s’engagent ou se sont engagés depuis longtemps dans des politiques visant à regrouper les professionnels du secteur ambulatoire dans des lieux communs réels ou virtuels, qui peuvent être des centres de santé ou des cabinets de groupe libéraux. En rapprochant physiquement les différents professionnels, mais aussi en permettant une plus grande flexibilité dans l’organisation de leur travail et la répartition de leurs tâches par une réglementation, une formation et des modes de rémunération adaptés, ces pays visent à élargir l’offre de soins offerte aux patients comme à la rendre plus disponible. Dans le contexte français, des initiatives équivalentes se développent dans le cadre de réseaux de soins, de regroupements en maisons de santé. Elles sont marginales, le plus souvent sur le mode expérimental et leurs résultats sont mal connus. Ces formes d’organisation, si elles sont soutenues et encouragées par une politique publique, peuvent permettre à terme, d’offrir des conditions de travail satisfaisantes aux professionnels (possibilité de vacances, gardes moins fréquentes, meilleure régulation de la demande des patients, travail d’équipe) et donc favoriser leur maintien en zones éloignées.

A paraître à l'Irdes :

Rapports :

Identification et mesure des problèmes d’alcool en France Une comparaison de deux enquêtes en population générale.

Faisabilité d'un système d'information public sur la médecine de ville.

Questions d'économie de la santé :

Les complémentaires d’entreprise face à la sélection adverse : quels impact sur les niveaux de garanties ?

Prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire : une comparaison des données issues de l’auto-déclaration avec celles provenant d’un examen médical.

Rapport à la santé et logiques de recours aux soins des personnes en situation de précarité.

Prochaines participations des chercheurs de l'Irdes à des colloques :

Calass 2006 (Milan, 5-7 octobre 2006)

Communications de :

Yann Bourgueil et Julien Mousquès : Les soins primaires en France : entre changements et résistance.

et Laure Com-Ruelle : Développement des services de soins hospitaliers à domicile : enseignements d’une comparaison internationale.

Consulter le site de l'Alass

The Future of Primary Health Care in Europe

International Conference on co-operation, integration and organisation of primary care (Utrecht, The Netherlands 11-12 et 16 Octobre 2006)

Communication de Julien Mousquès, Yann Bourgueil, Anna Marek : Substitution and cooperation between GP’s and nurse in eight countries: lessons for France.

Consulter le site de la conférence

Consutler le programme

Voir aussi les mises à jour sur le site de l'Irdes

L'équipe de l'Irdes

Doc news

Le calendrier des colloques

Archives :

Archives complètes

 

Vient de paraître à l'Irdes

La complémentaire maladie d’entreprise : niveaux de garanties des contrats selon les catégories de salariés et le secteur d’activité

Camille Francesconi, Thierry Rochereau, Marc Perronin

Questions d'économie de la santé n° 112

A partir d’une enquête menée fin 2003 auprès d’entreprises, cette étude montre qu’en matière de couverture maladie collective, les cadres cumulent les avantages : plus nombreux que les non-cadres à y accéder, isl bénéficient également de niveaux de garanties plus élevés. Ainsi, pour les soins dentaires et l’optique, un cadre sur trois peut bénéficier, via son entreprise, d’un contrat offrant des garanties élevées contre seulement un non-cadre sur cinq... Lire la suite (pdf, 320 Ko)

Eco-Santé Québec, nouvelle version en ligne depuis le 1er octobre

Au moment même où se tient le XIème sommet de la francophonie, la nouvelle version d’Eco-Santé Québec est mise en ligne gratuitement. Cette base de données réunit les principales séries statistiques sanitaires et sociales du Québec et de ses régions. Elle est le résultat d'une collaboration initiée dans le cadre des travaux de l’Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité (OFQSS), entre la France (Irdes) et le Québec (MSSS, INSPQ et ISQ).

Consulter la base Québec en ligne (accès complet gratuit)

Téléchargez la version logiciel à installer sur votre ordinateur

Publications extérieures des chercheurs de l'Irdes

Attention : ces références concernant des écrits de chercheurs de l'Irdes ne sont pas publiées par l'Irdes et sont à commander auprès des éditeurs

Carnet d'adresses des éditeurs d'ouvrages
Carnet d'adresses des éditeurs de revues

Dans « Economie Sociale et Droit ». Actes des XXVIèmes journées de l’Association d’Economie Sociale les 7 et 8 septembre 2006 à Nancy, 2006/09 :

  • Deux indicateurs du développement des droits sociaux : indicateur de démarchandisation versus taux de sécurité économique. Menahem G, Tome 2, pp.321-331.
  • Modes de sortie de l’emploi pour les personnes en mauvaise santé entre 50 et 59 ans. Barnay T. Tome 1, pp.209-224.
  • Inégalités de santé et effet de sélection à l’emploi : quelques résultats empiriques. Jusot F. Tome 1, pp.193-208.

Le choix de l’assurance sociale et de l’organisation hospitalo-centrée de l’offre de soins : Deux orientations historiques qui expliquent le faible développement des soins primaires en France. Bourgueil Y. In « Santé Conjuguée », 2006/07, n° 37 pp. 36-40.

L’hospitalisation à domicile : une alternative de choix en termes de coût et de qualité ? (les enjeux). Com-Ruelle L., In « Quel avenir pour les soins à domicile ». Actes du colloque du mardi 6 juin 2006 à Paris, 2006/06, pp. 14-18.

Une mauvaise santé augmente fortement les risques de perte d’emploi. Jusot F., Khlat M., Rochereau T., Sermet C., In « Données Sociales – La Société Française », 2006/05, pp. 533-542.

Les mesures et les dispositifs nationaux et régionaux destinés à améliorer la répartition des professionnels de santé. Bourgueil Y., Mousquès J., Tajahmady A. In « Les effectifs, l’activité et la répartition des professionnels de santé ». ONDPS rapport annuel 2005, Tome 1, 2006, pp. 155-164.

Vu sur d'autres sites

Politiques de santé Sécurité sociale Etat de santé Médicament Hôpital Prévention Démographie International Enquêtes - sondages

Politiques de santé

Commission des Comptes de la Sécurité sociale du 26 septembre 2006 : présentation du PLFSS 2007 (Ministère de la Santé, Commission des comptes de la Sécurité sociale du 26 septembre 2006)

Après une présentation du cadre général du projet de loi de financement pour 2007, sont présentées notamment les mesures relatives à l’assurance maladie. L’objectif affiché étant « Mieux dépenser en soignant mieux : changer les comportements et réussir la maîtrise médicalisée ». Cinq priorités sont détaillées « poursuivre la mise en œuvre de la réforme de l’Assurance maladie et le redressement des comptes », « donner tout son essor au parcours de soins et renforcer le rôle de prévention du médecin traitant », « approfondir la dynamique de la maîtrise médicalisée », « déployer le DMP », « conforter les résultats obtenus sur les produits de santé ».

Dossier de presse (pdf, 72 pages)

Sécurité sociale

Le rapport annuel de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale 2006 (Cour des Comptes, 14 septembre 2006)

Neuvième rapport annuel de la Cour des comptes sur l'application des lois de financement de la Sécurité sociale. La Cour constate que les comptes 2005 présentent "des résultats particulièrement préoccupants". Toutes les branches sont déficitaires, le financement de ces déficits engendre de très importants frais financiers. Pour résorber ces déficits, la Cour juge inévitable "une hausse des prélèvements quelle que soit la solution retenue" ainsi que de nouveaux plans d'économies, au-delà des réformes engagées en 2003 et 2004 sur les retraites et l'assurance maladie. La Cour cible cinq priorités de contrôle : la réforme du financement des établissements de santé avec la mise en œuvre de la T2A, la gestion de la CMU-C, l'action sociale dans le régime général et les régimes spéciaux de retraite. Au total, 44 propositions d'amélioration sont formulées dans ce rapport 2006.

Le rapport 2006 de la Cour des Comptes (pdf, 409 pages)

La synthèse du rapport (pdf, 41 pages)

Etat de santé

Disparités géographiques de la santé en France : les affections de longue durée. Nathalie Vallier, Benoît Salanave, Alain Weill (Cnamts, août 2006)

Le taux d’ALD est plus élevé dans le sud et le centre que dans le nord de la France, région qui présente pourtant un état de santé moins bon et une surmortalité. L'analyse détaillée par maladie prouve que pour les pathologies graves (diabète, cancer du poumon, cirrhose du foie, sclérose en plaques), la géographie des ALD est bien corrélée avec celle de la mortalité et des facteurs de risque, mise en évidence par les données épidémiologiques. En revanche pour l'hypertension artérielle sévère ou les affections psychiatriques, qui prédominent dans le sud, la corrélation avec les données épidémiologiques est moins évidente. Les critères d’admission en ALD laissent sans doute une marge d'interprétation plus importante pour ces pathologies, et des effets d'offre de soins peuvent également se faire sentir.

Points de repère n°1 (pdf, 8 pages)

Alcool et santé en France : état des lieux. Numéro thématique consacré à l'alcool, deuxième cause de mortalité évitable de notre pays (après le tabac).

Le Professeur Didier Houssin, Directeur général de la santé, rappelle qu'en France, si la consommation d'alcool diminue régulièrement depuis plusieurs décennies, son impact sur la santé "demeure élevé, en termes de mortalité, de morbidité et de dommages sociaux". "Réduire la consommation globale d'alcool reste le seul moyen de répondre avec efficacité aux enjeux de santé publique posés par la consommation d'alcool".

InVS - BEH n° 34-35 du 12 septembre 2006 (pdf, 436 Ko)

L'alcool en Europe - Une approche en santé publique. Rapport à la Commission Européenne Anderson P., Baumberg B. Juin 2006.

Ce rapport répond à un appel d'offre de la Commission européenne sur "les effets de la consommation d'alcool" en Europe du point de vue sanitaire, social et économique. Après un état des lieux détaillé, il établit un certain nombre de recommandations, notamment pour la recherche, pour les stratégies et les plans d'action, por l'évaluation de l'impact et l'action collective, pour la sécurité routière...

Le rapport complet sur le site Eurostat

Le résumé du rapport (pdf, 31 pages)

Médicament

Les médicaments dans les établissements de santé – Premiers résultats de l’enquête menée auprès des CHU et des CLCC en 2004. M.-É. Clerc, B. Haury, J. Vernois (Drees, septembre 2006)

Résultats du recueil d’informations réalisé en 2004 sur les médicaments achetés, délivrés aux unités de soins ou rétrocédés au public par les établissements de santé auprès des centres hospitaliers universitaires (CHU) et des centres de lutte contre le cancer (CLCC). Près de la moitié des dépenses de médicaments des CHU et les trois quarts de celles des CLCC correspondent à l’achat d’antinéoplasiques ou d’immunomodulateurs, classe de médicaments la plus coûteuse, destinés notamment au traitement des cancers.

Drees, Études et Résultats n° 521

La progression des génériques au premier trimestre 2006 : les 1ers résultats de l’accord du 6 janvier. Odile Joinville, Philippe Ricordeau (Cnamts, août 2006)

La délivrance des génériques a sensiblement progressé depuis l'accord du 6 janvier 2006, entre les syndicats de pharmaciens et l'assurance maladie. Leur taux de délivrance a dépassé, en avril 2006, l'objectif fixé par les partenaires conventionnels à la fin juin. De grosses disparités sont à signaler entre pharmacies. Celles implantées récemment et celles situées en zone rurale obtiennent de meilleurs scores. La fréquence des visites aux pharmaciens par les délégués de l'assurance maladie est associée à la progression du taux de génériques. En revanche, la progression a été plus difficile lorsque le taux de délivrance de départ était déjà élevé.

Points de repère n°2 (pdf, 4 pages)

Hôpital

L’activité des services d’urgences en 2004 - Une stabilisation du nombre de passages. V. Carrasco (Drees, septembre 2006)

Les unités d’accueil et de traitement des urgences ont enregistré 14 millions de passages en 2004, soit une progression de 0,4 % de leur activité. Cette stabilisation intervient après une forte progression depuis la fin des années 80, et une inflexion en 2003 (+4 % de 1996 à 2003 et +2,8 % en 2003). En 2004, le renforcement en personnels médicaux et infirmiers des services d’urgences amorcé en 2003 se poursuit, particulièrement pour les médecins (+9 % en ETP, contre +5,6 % pour les infirmiers). Il est plus marqué dans le secteur public que dans le secteur privé.

Drees, Études et Résultats n° 524

Prévention

Stratégies nouvelles de prévention de la Commission d'orientation prévention. Rapport d'étape de Jean-François Toussaint (Ministère de la Santé et des solidarités, 12 septembre 2006)

Bien qu'elle bénéficie de l'espérance de vie la plus élevée après 60 ans, la France souffre d'une mortalité prématurée élevée (avant 65 ans) ainsi que d'inégalités de santé croissantes. La Commission d'orientation prévention propose, dans ce rapport préliminaire, un état des lieux, des éléments de réflexion sur les démarches de prévention dans le système de soins français et des perspectives concernant les évolutions à terme.

Le rapport (pdf, 101 pages)

Démographie

Projections de population 2005-2050 pour la France métropolitaine (Insee, septembre 2006).

Au 1er janvier 2050, en supposant que les tendances démographiques récentes se maintiennent, la France métropolitaine compterait 70,0 millions d'habitants, soit 9,3 millions de plus qu'en 2005. La population augmenterait sur toute la période, mais à un rythme de moins en moins rapide. En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005. La part des jeunes diminuerait, ainsi que celle des personnes d'âge actif. En 2050, 69 habitants seraient âgés de 60 ans ou plus pour 100 habitants de 20 à 59 ans, soit deux fois plus qu'en 2005. Ces résultats sont sensibles aux hypothèses retenues, mais aucun scénario ne remet en cause le vieillissement, qui est inéluctable.

Insee Résultats - Société n° 57

Voir aussi Insee première n° 1089, Juillet 2006 (pdf, 112 Ko)

International

Le Rapport sur la santé dans le monde 2006 – Travailler ensemble pour la santé (Oms)

Le Rapport sur la santé dans le monde 2006 – Travailler ensemble pour la santé expose l’analyse que font les spécialistes de la crise du personnel de santé dans le monde et propose des mesures de grande envergure pour y remédier dans les dix ans qui viennent, en agissant dès maintenant.

Le rapport par chapitres

Le rapport complet (pdf, 6 Mo)

Le résumé du rapport (pdf, 683 Ko)

Enquêtes - Sondages

La santé des étudiants 2005-2006. Enquête nationale et synthèses régionales.

Résultats d'une vaste enquête nationale. Les questions portent à la fois sur les habitudes de vie, le rapport aux services de santé, au tabac, aux drogues et à la sexualité. On y apprend que 23 % des étudiants ont renoncé en 2005 à des soins, notamment dentaires et ophtalmologiques, pour des raisons financières. Dans la population générale, ce taux n'est que de 13 %. Le nombre d'étudiants ne disposant pas de complémentaire santé est en hausse à 13 %, contre 7 % en 2002. Ces étudiants qui renoncent à acquérir une complémentaires principalement en raison de son coût (39 % des sondés la jugeant trop chère). Les étudiants font surtout appel à la médecine de ville puisque 95 % d'entre eux ont consulté un médecin libéral au cours des douze derniers mois.

Résultats de l'enquête nationale sur la santé des étudiants (pdf, 1 Mo)


Archives de la lettre d'information

Pour résilier votre inscription

Lettre réalisée par
C. Banchereau et N. Meunier

Si vous souhaitez nous écrire : lettre.info@irdes.fr


Irdes - 10, rue Vauvenargues - 75018 Paris
http://www.irdes.fr

Adresse du fil RSS de l'Irdes : ../../rss.xm