Qui sommes-nous ?

Nous contacter

 

Sommaire :

Actualités

Vient de paraître
A paraître
Publications extérieures des chercheurs
Nouveau sur le site
Le graphique du mois
3 questions à...
Prochaines participations des chercheurs de l'Irdes à des colloques
Vu sur d'autres sites

 

Le graphique du mois

Prévalence de l'asthme actuel et cumulatif. Évolution de 1998 à 2006.
Graphique issu du Questions d'économie de la santé n° 138, d'après les données de l'enquête ESPS 2006.

A paraître

Questions d'économie de la santé

  • Définitions et modèles de soins primaires dans les systèmes de santé des pays développés : Europe, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande.
  • Les patients hospitalisés à domicile d’après l’exploitation de données du PMSI HAD 2006.
  • Impact du contexte sur l'état de santé de la population : de l'effet ZUS aux effets de voisinage.

Document de travail

  • « The preferred doctor scheme »: a French experiment of Gate-keeping.

 

Nouveau sur le site

Rapports Irdes en ligne

Les rapports des années 1993 à 1998 ont été mis en ligne en version intégrale.

Mise à jour Eco-Santé France

Activité et démographie des médecins libéraux (données Snir de la Cnamts) : révision 2006 et 2007.
Historique de la base Eco-Santé France

Mise à jour Eco-Santé Régions & Départements

  • Activité et démographie des médecins libéraux (données Snir de la Cnamts) : révision 2006 et 2007.
  • ALD, incidence et prévalence : introduction 2005, 2006 et 2007.
  • Structures d'accueil pour personnes handicapées ou personnes âgées dépendantes : introduction 2007.

Historique de la base Eco-Santé Régions & Départements

Espace Documentation

Prochaines participations des chercheurs de l'Irdes à des colloques

XXIIème congrès national EMOIS le 5 et 6 mars 2009 :

Lettre d'information de l'Irdes n° 91

10 février 2009


Chaque second mardi du mois, retrouvez toute l'actualité de l'économie de la santé : à l'Irdes (nouvelles publications, interview, chiffre ou graphique du mois, participations aux colloques...) et ailleurs (vu sur d'autres sites, calendrier des colloques, Quoi de neuf, Doc ?).

Consulter l'historique de la lettre

Actualités

Prospere (Partenariat pluridisciplinaire de Recherche sur l’Organisation des Soins de Premiers Recours), l’équipe émergente de recherche sur les services de santé a débuté ses travaux en janvier 2009. Son projet a été sélectionné dans le cadre de l’appel d’offre de l’Iresp 2008 pour développer, sur quatre années, la recherche sur les services de santé.

Présentation de l’équipe et de son programme de recherche

 

Vient de paraître


Volume d’activité et qualité des soins dans les établissements de santé : enseignements de la littérature
Com-Ruelle L., Or Z., Renaud T., avec la collaboration de Ambroise C. et Marek A.
Rapport Irdes n° 1734, 2008/12
Si la concentration de l’offre de soins hospitaliers dans de grandes unités est souvent présentée comme un moyen d’améliorer la qualité des soins, le sens et l’ampleur de la relation entre volume d’activité et qualité des soins font toujours l’objet de débats. Ce rapport dresse un examen complet et systématique de la littérature portant sur la relation entre le volume d’activité dans les établissements de santé et les résultats des soins. Au total, 175 articles ont été évalués selon un protocole standard...
Accéder au rapport en ligne
Commander le rapport
Voir aussi le Questions d'économie de la santé n° 135


L’asthme en France en 2006 : prévalence et contrôle des symptômes
Afrite A., Allonier C., Com-Ruelle L., Le Guen N., avec la collaboration de Annesi-Maesano I. (Inserm U 707), Delmas M.C. (InVS), Furhman C. (InVS), Leynaert B. (Inserm U 700).
Questions d'économie de la Santé n° 138. Décembre 2008.
Les résultats de cette étude sont issus de l’Enquête santé et protection sociale (ESPS) réalisée en population générale et intégrant un questionnement spécifique sur l’asthme afin d’identifier les personnes asthmatiques et le niveau de contrôle de leurs symptômes. En 2006, 6,26 millions de personnes en France métropolitaine déclarent avoir souffert d’asthme à un moment quelconque de leur vie et, parmi elles, 4,15 millions continuent à en souffrir, soit 6,7 % de la population...
Lire la suite
Voir aussi l'interview de Caroline Allonier dans la rubrique « 3 questions à... »

 


Evolution 1998-2002 of the antidepressant consumption in France, Germany and the United Kingdom
Grandfils N., Sermet C.
Document de travail n° 21, 2009/02
Télécharger le document

Dynamic estimation of Health expenditure: A new approach for simulating individual expenditure
Albouy V. (Insee), Davezies L. (Insee), Debrand T. (Irdes)
Document de travail n° 20, 2009/01
Télécharger le document

Publications extérieures des chercheurs de l'Irdes

Attention : ces références concernant des écrits de chercheurs de l'Irdes ne sont pas publiées par l'Irdes et sont à commander auprès des éditeurs

Carnet d'adresses des éditeurs d'ouvrages

Carnet d'adresses des éditeurs de revues

Les jeunes et l’alcool aujourd’hui : Principaux résultats. Choquet M., Com-Ruelle L., Le Guen N., Lengagne P., Leymarie N., Neveu X. Paris : Ireb, 2009.
Présentation de l'enquête en ligne sur le site de l’Ireb

Inequality of opportunities in health in France: A first pass. Trannoy A., Tubeuf S., Jusot F., Devaux M., Health, Econometrics and Data Group (HEDG) Working Papers, n° 08/24, HEDG, c/o Department of Economics, University of York, 2008/10.
En ligne sur le site de l'université de York

Can physician-patient interaction generate social health inequalities? First results from a 2007 French pilot survey. Afrite A., Dourgnon P., Pascal J., Jusot F., Lang T., Lombrail P. and the Intermede project members, “16th Annual Eupha Meeting, I-health: Health and innovation in Europe, Parallel Session 6: Health inequalities. Lisbon, 6-8 November 2008”, European Journal of Public Health, 2008, vol 18, suppl. 1, p.117.
En ligne sur le site de l'European Journal of Public Health

Prévalence de l’asthme par stade de sévérité en France et déterminants du non-contrôle de l’asthme. Allonier C., Afrite A., Delmas M.-C., Fuhrman C., Leynaert B., Annesi-Maesano I., Com-Ruelle L., Revue des Maladies Respiratoires, « Résumés des communications scientifiques du 13ème Congrès de Pneumologie de Langue Française – Lyon, vendredi 16 au lundi 19 janvier 2009 », vol 26, HS n°1 Edition congrès, 2009/01, 1S35-1S36.

Prévalence de l’asthme chez l’enfant en France. Delmas M.-C., Guignon N., Leynaert B., Com-Ruelle L. , Annesi-Maesano I., Fuhrman C., Revue des Maladies Respiratoires, « Résumés des communications scientifiques du 13ème Congrès de Pneumologie de Langue Française - Lyon, vendredi 16 au lundi 19 janvier 2009 », vol 26, HS n°1 Edition congrès, 2009/01, 1S33.

 

3 questions à...

... Caroline Allonier, médecin spécialiste en Santé publique chargée de recherche, co-auteur du Questions d’économie de la santé n° 138 : « L’asthme en France en 2006 : prévalence et contrôle des symptômes », Afrite A., Allonier C., Com-Ruelle L., Le Guen N. avec la collaboration de Annesi-Maesano I., Delmas M.-C., Furhman C., Leynaert B.

Votre enquête révèle une augmentation de la prévalence de l’asthme déclaré en France. Comment peut-on l’expliquer ? Pouvez-vous nous donner les résultats les plus marquants ?

Grâce aux données de l’enquête ESPS en 2006, il est possible d’estimer la prévalence de l’asthme actuel. Nous la situons à 6,7 % : il s’agit de la proportion de personnes en France ayant souffert d’asthme ou pris des médicaments contre l’asthme au cours des 12 derniers mois. En 1998, cette prévalence était de 5,8 %.

Cette augmentation peut être expliquée partiellement par deux éléments. D’une part, il existe des différences minimes dans la méthode d’interrogation mais il s’agit bien de la même enquête et de définitions semblables. D’autre part, il y a sans doute un meilleur repérage des symptômes par le médecin aujourd’hui, notamment par le médecin généraliste, et aussi vraisemblablement une meilleure acceptation du diagnostic par les personnes concernées, ce qui tend à améliorer la déclaration de cette maladie.

Comme en 1998, nous retiendrons que les hommes et les femmes sont globalement autant touchés par cette maladie mais qu’il existe des différences lorsque l’on tient compte de l’âge. En effet, chez les moins de 15 ans, les garçons sont plus souvent touchés que les filles ; mais au-delà de cet âge, c’est la tendance inverse que l’on observe. Notre étude met également en évidence un état de santé plus altéré chez les asthmatiques de 16 ans ou plus que chez les non-asthmatiques : à âge et sexe comparables, ils se perçoivent plus fréquemment en moins bonne santé, se sentent plus limités ou fortement limités dans leur activités quotidiennes, ou encore sont plus nombreux à déclarer une dépression, une anxiété, une migraine ou un reflux gastro-œsophagien.

La prise en charge de la maladie asthmatique repose désormais sur l’évaluation du niveau de contrôle des symptômes. Quels sont les facteurs individuels qui augmentent le risque d’avoir un asthme insuffisamment contrôlé ?

Auparavant, la prise en charge de la maladie asthmatique reposait sur une évaluation de l’asthme selon quatre stades de sévérité croissante...

Lire la suite...

Quelles sont, selon vous, les mesures à adopter pour une meilleure prise en charge de cette maladie chronique très répandue ?

Les résultats de notre étude montrent que la charge thérapeutique mise en œuvre (elle-même fondée sur les recommandations internationales du GINA 2006) n’est pas toujours en adéquation avec le niveau de sévérité des symptômes du patient asthmatique...

Lire la suite...

 

Vu sur d'autres sites : la sélection du mois

Cette sélection est issue de la rubrique « Vu sur d'autres sites » du mois de février 2009.

Quelles caractéristiques sociales et quel recours aux soins pour les bénéficiaires de la CMU-C en 2006 ? (Drees, janvier 2009)

« Fin 2007, 4,3 millions de personnes bénéficient de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer. Depuis 2000, date de sa création, les bénéficiaires de la CMU-C conservent les mêmes grandes caractéristiques. Il s’agit d’une population jeune, féminine, au sein de laquelle les ouvriers et les employés, particulièrement ceux exposés au chômage, sont surreprésentés. En 2006, la part relative des familles monoparentales a progressé parmi les bénéficiaires. Ils paraissent également moins éloignés du marché du travail, plus souvent actifs occupés et chômeurs et moins souvent inactifs qu’en 2003. »

Etudes et résultats n° 675, Drees, janvier 2009

Remboursement de médicaments antiasthmatiques : une approche de la prévalence et du contrôle de l'asthme (Cnamts, décembre 2008)

A partir de la consommation régulière de bronchodilatateurs de courte durée d’action, la Cnamts estime le taux de patients asthmatiques insuffisamment contrôlés à 27 %, plus élevé dans la tranche d’âge des 20-29 ans, le quart Nord-Ouest de la France et la population bénéficiant de la CMU-C. Le taux d’hospitalisation de 1,4 % pour les personnes consommant régulièrement des médicaments à visée antiasthmatique s’élève à 2,1 % dans la population bénéficiant de la CMU-C et à 2,7 % dans la population dont la symptomatologie semble insuffisamment contrôlée. Des résultats qui confirment l’enjeu majeur de santé publique représenté par l’asthme, tant du point de vue de la qualité de vie des patients que des conséquences médicales ou économiques engendrées par un contrôle insuffisant de la maladie.

Points de repère n° 24, Cnamts, décembre 2008

Enquête sur la rémunération des médecins et chirurgiens hospitaliers (Documentation française, février 2009)

Cette enquête montre que les écarts de rémunération vont couramment de 1 à 5 dans les centres hospitaliers et de 1 à 10 dans les CHU. Dans les établissements publics de santé, le système de rémunération organise la déconnexion entre la rémunération d'un côté et l'activité et les résultats de l'autre. Les systèmes de rémunérations (publics et privés) ne prennent que faiblement en compte les enjeux de long terme que constituent l'évolution de la démographie médicale, le décloisonnement du système de santé entre hôpital et médecine de ville et l'équilibre entre concurrence et complémentarité dans les relations liant établissements publics et privés. Le pilotage de la politique de rémunération souffre du cloisonnement entre la Cnamts et la Dhos et pour les établissements publics d'une trop forte centralisation de la gestion des ressources humaines médicales.

D’après une étude de l’OCDE, en 2004, sur 13 pays la France est en situation intermédiaire pour la rémunération des spécialistes.

Le rapport émet des recommandations parmi lesquelles l'élaboration d'une nouvelle CCAM pour refonder les rémunérations sur des bases plus objectives et en cohérence avec les enjeux stratégiques du système de soins et concernant l'hôpital public, la mise en place de contrats individuels qui conditionnent la part variable des revenus des praticiens à l'atteinte d'objectifs fixés avec la direction.

Rapport de l’Inspection générale des affaires sociales, janvier 2009

 

Accéder à l'intégralité de la rubrique « Vu sur d'autres sites » du mois de février 2009

Accéder à l'intégralité des sélections 2007-2009 de la rubrique « Vu sur d'autres sites » regroupées par thème 

 

Prochaine lettre le 10 mars 2009


Lettre réalisée par C. Banchereau, C. Cases et A. Marek
et diffusée par S. Chriqui

Si vous souhaitez nous écrire : lettre.info@irdes.fr


Irdes - 10, rue Vauvenargues - 75018 Paris - France
www.irdes.fr

Adresse des fils RSS de l'Irdes : www.irdes.fr/EspaceAccueil/Rss.html

© 1996-2008 Irdes - Tous droits réservés. Cette lettre ne peut être reproduite sans le consentement écrit et préalable de l'Irdes