QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

3 QUESTIONS À... : MAI 2011





1/ Qu'est-ce qui a motivé votre étude sur les attentes des patients concernant la médecine générale ? Dans quel contexte s'inscrit-elle ?

Cette étude s’inscrit dans le cadre du programme de recherche de l'équipe Prospere sur les évolutions actuelles du secteur des soins de premiers recours. Les médecins généralistes constituent dans la plupart des cas le premier contact du patient avec le système de santé et, depuis peu, une mission de coordination du patient leur a été explicitement attribuée. De par leur positionnement, ils jouent donc un rôle majeur en termes d’utilisation adéquate des ressources sanitaires et de dispensation de soins appropriés aux patients. Cependant, l’organisation actuelle de la médecine générale et l’évolution des attentes des patients peuvent conduire à des situations d’inadéquation de l’offre de soins à la demande. Une étude sur le point de vue du patient nous a donc semblé pertinente pour identifier les zones d’amélioration de la qualité des soins du point de vue des patients.

2/ Quels en sont les principaux résultats ?

Cette étude montre que les patients accordent une importance centrale à la relation médecin-patient. Comme dans la plupart des pays européens, cela rejoint une conception du médecin généraliste comme un « médecin de famille » avec lequel les patients peuvent construire une relation de confiance durable dans le temps. Cette relation doit permettre un échange d’informations du médecin vers le patient (informations sur le problème de santé, sur le traitement), mais aussi du patient vers le médecin. Cela marque une évolution des attentes des patients qui veulent davantage participer à la relation thérapeutique. D’autres aspects du soin de médecine générale constituent également un enjeu majeur pour les patients comme la coordination des soins.

3/ Quels enjeux souligne-t-elle en matière de réorganisation du système de soins ?

Les évolutions actuelles de l’offre de soins de premiers recours, notamment le regroupement des médecins et la coopération entre les différentes offres de soins, appellent à une réflexion sur la place accordée aux patients. Pour répondre pleinement à la demande de soins, l’organisation de la médecine générale devrait être pensée à partir des préoccupations des patients, en adoptant une approche des soins centrés sur le patient. Ainsi, le regroupement des professionnels de santé dans des structures collectives constituera une évolution positive pour la demande de soins, à condition de maintenir la continuité relationnelle et informationnelle entre le patient et son médecin. De même, la mission de coordination du médecin généraliste sera pleinement valorisée par les patients lorsqu’ils percevront, par exemple, un meilleur échange d’informations entre les médecins spécialistes et généralistes, ou encore lorsque leur médecin les assistera dans leurs recours auprès d’autres professionnels de santé (aide à l’obtention d’un rendez-vous, etc.). Cela peut passer, notamment, par l’adoption de protocoles de transferts des patients d’un secteur à un autre clairement établis.

Propos recueillis par Anne Evans

Toutes les questions à...

Lire la suite...

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes à pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


10 mai 2011