QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

LU POUR VOUS DE DECEMBRE 2013 :
livres du mois
sites du mois
Doc veille

Tous les lu pour vous


LES LIVRES DU MOIS

Health at a Glance 2013. OECD indicators.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques. (OCDE). Paris. FRA
Paris : OCDE, 2013


This seventh edition of Health at a Glance provides the latest comparable data on different aspects of the performance of health systems in OECD countries. It provides striking evidence of large variations across countries in the costs, activities and results of health systems. Key indicators provide information on health status, the determinants of health, health care activities and health expenditure and financing in OECD countries. Each indicator in the book is presented in a user-friendly format, consisting of charts illustrating variations across countries and over time, brief descriptive analyses highlighting the major findings conveyed by the data, and a methodological box on the definition of the indicator and any limitations in data comparability. This publication takes as its main basis OECD Health Statistics 2013, the most comprehensive set of statistics and indicators for comparing health systems across the 34 OECD member countries.


France, portrait social. Edition 2013.

Accardo J., Arnault S., Beffy M., Bellamy V., Borrel C., Boussard J., Breuil-Genier P. et al.
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques. (Insee). Paris. FRA
Paris : Insee, 2013/11

Cet ouvrage fait le point sur la situation sociale en France : conditions de vie, éducation, revenus, niveaux de vie, population, santé, etc. Il est accompagné de nombreuses fiches thématiques qui complètent ces analyses et fournissent les chiffres essentiels, commentés et illustrés. Parmi les contributions de l'ouvrage, un état des lieux est réalisé sur la redistribution en 2012. Les prestations sociales et les prélèvements réduisent les écarts de revenus dans la population. L'institut explique ainsi que "la redistribution monétaire divise par deux le rapport entre le niveau de vie des 20 % des personnes les plus aisées et celui des 20 % les plus modestes. En 2012, les prestations sociales (prestations familiales, minima sociaux et allocations logement) ont contribué pour un peu moins des deux tiers à cette réduction et les prélèvements (CSG, impôts,…) pour un peu plus d'un tiers, en grande partie par le biais de l'impôt sur le revenu. Par rapport à 2011, la contribution des prélèvements à la réduction des écarts de revenu progresse de 2 points, essentiellement en raison d'une hausse importante des recettes de l'impôt sur le revenu. Cependant, malgré cette redistribution, les inégalités sociales se renforcent. Des disparités qui s'expliquent en partie par l'explosion de la précarité. Des dossiers sont également proposés, ils concernent : la santé et les comportements à risque des jeunes, l'emploi, les conditions de travail et la santé des 30-50 ans, la récidive chez les jeunes condamnés...


Hospitals and borders. Seven case studies on cross-border collaboration and health system interactions.

Organisation Mondiale de la Santé. (OMS). Genève. CHE,European Observatory on Health Systems and Policies. Brussels. BEL,Observatoire Européen des Systèmes et des Politiques de Santé. Bruxelles. BEL
Copenhague : OMS Bureau régional de l'Europe, 2013


The European Union (EU) Directive on the application of patients' rights in cross-border health care explicitly calls for Member States to cooperate in crossborder health care provision in border regions. Given that most crossborder collaboration in the health care field involves secondary care, the legal text places hospitals close to national frontiers at the centre of attention. But how do hospitals interact with each other and with other health care actors across borders? Why does cross-border collaboration take place? Who actually benefits from it? And when does it work? These are the questions at the heart of the present volume. Seven case studies examine the circumstances under which cross-border collaboration is likely to work; the motivations and incentives of health care actors;and the role played by health systems, individuals and the EU in shaping crossborder collaboration. The study is original in that it produces qualitative and analytical scientific evidence on aspects of cross-border collaboration involving hospitals from a geographically diverse selection of cases covering 11 EU and non-EU countries (Austria, Belgium, Bulgaria, Denmark, Finland, France, Germany, the Netherlands, Norway, Romania, and Spain). This book is of interest to decision-makers and field actors engaged in or considering cross-border collaboration. Questions on feasibility, desirability and implementation are at the core of the analysis. The book puts forward policy conclusions directly linked to the EU Directive on patients' rights and proposes a “toolbox” of prerequisites necessary to start or maintain cross-border collaboration in health care. In addition to its deliberate policy perspective, it is relevant to observers and students of the intersection between the EU and domestic health systems known as cross-border health care.



Health system review : Austria.

Hofmarcher M.M.

Observatoire Européen des Systèmes et des Politiques de Santé. Bruxelles. EUR,European Observatory on Health Systems and Policies. Brussels. EUR
Copenhague : OMS Bureau régional de l'Europe, 2013


The Health Systems in Transition (HiT) series provide detailed descriptions of health systems in the countries of the WHO European Region as well as some additional OECD countries. An individual health system review (HiT) examines the specific approach to the organization, financing and delivery of health services in a particular country and the role of the main actors in the health system. It describes the institutional framework, process, content, and implementation of health and health care policies. HiTs also look at reforms in progress or under development and make an assessment of the health system based on stated objectives and outcomes with respect to various dimensions (health status, equity, quality, efficiency, accountability). This new Hit for Austria reports that Austrians are much more satisfied with their health system than most of their fellow Europeans. This could be explained by the high level of coverage and provider choice that Austrian patients generally enjoy and by the decentralized planning and governance of the system that allows to cater for local needs and preferences. However these same factors are also likely to generate fragmentation and lack of coordination, which makes the Austrian health system more costly than average and could hamper its performance. This is why since 2005, with the creation of the Federal Health Agency and regional health platforms, reform is aimed at intensifying cross-stakeholder coordination at all levels and promoting outpatient care.


Multilevel modeling techniques and applications in institutional research.

San Francisco : John Wiley & Sons , 2012


Multilevel modeling is an increasingly popular multivariate technique that is widely applied in the social sciences. Increasingly, practitioners are making instructional decisions based on results from their multivariate analyses, which often come from nested data that lend themselves to multilevel modeling techniques. As data-driven decision making becomes more critical to colleges and universities, multilevel modeling is a tool that will lead to more efficient estimates and enhance understanding of complex relationships. This volume illustrates both the theoretical underpinnings and practical applications of multilevel modeling in IR. It introduces the fundamental concepts of multilevel modeling techniques in a conceptual and technical manner. Providing a range of examples of nested models that are based on linear and categorical outcomes, it then offers important suggestions about presenting results of multilevel models through charts and graphs (4e de couverture).


International Profiles of Health Care Systems, 2013.

Thomson S., Osborn R., Squires D.
Commonwealth Fund. New York NY. USA
New York : The Commonwealth Fund, 2013/11

This publication presents overviews of the health care systems of Australia, Canada, Denmark, England, France, Germany, Japan, Italy, the Netherlands, New Zealand, Norway, Sweden, Switzerland, and the United States. Each overview covers health insurance, public and private financing, health system organization and governance, health care quality and coordination, disparities, efficiency and integration, use of information technology and evidencebased practice, cost containment, and recent reforms and innovations. In addition, summary tables provide data on a number of key health system characteristics and performance indicators, including overall health care spending, hospital spending and utilization, health care access, patient safety, care coordination, chronic care management, disease prevention, capacity for quality improvement, and public views.


Comité économique des produits de santé (CEPS) : Rapport d'activité 2012.

Comité Economique des Produits de Santé. (C.E.P.S.). Paris. FRA
Paris : Comité Economique des Produits de Santé, 2013/07


Le présent rapport décrit les principales activités du Comité au cours de l'année 2012. La première partie est consacrée à la description du marché (chapitre I) et à l'évolution des dépenses de produits de santé (chapitre II). La deuxième partie traite des mesures de régulation des dépenses de produits de santé et des sanctions. Le chapitre I porte sur l'activité de fixation des prix et des tarifs des produits de santé ainsi que des clauses afférentes. Le chapitre II traite des baisses tarifaires et des modifications des conditions de remboursement. Le chapitre III présente les sanctions des interdictions de publicité. La troisième partie porte sur les statistiques d'activité du comité, les dossiers traités dans le chapitre I et les délais de traitement de ces dossiers dans le chapitre II. Les décisions du CEPS sont prises de manière collégiale, en conformité avec les orientations qu'il reçoit publiquement des ministres. La lettre d'orientations du 2 avril 2013 est jointe en annexe 6 du présent rapport ; il sera rendu compte de sa mise en oeuvre dans les prochains rapports d'activité du Comité. Les prix ou les tarifs des produits de santé sont fixés de préférence par la voie de conventions conclues avec les entreprises commercialisant les produits ou, pour certains dispositifs médicaux, avec les organisations professionnelles représentatives de ces entreprises. L'accord-cadre du 5 décembre 2012 (cf. annexe 1) renouvelle partiellement les principes et méthodes de conclusion des conventions et de leurs avenants, dans le secteur du médicament. Les décisions du Comité sont soumises au contrôle du juge administratif. La doctrine complète de fonctionnement du Comité est exposée en annexes 3 et 4 du présent rapport. Les principales clauses pouvant accompagner la fixation conventionnelle des prix sont également présentées en annexe 8. Le Comité a produit en 2012 plus de 2 600 décisions de fixation prix, correspondant à 1 600 inscriptions, 900 réinscriptions, 180 extensions d'indications de médicaments, mettant ainsi en oeuvre sa mission essentielle garantissant aux patients l'accès aux produits. De la même manière le Comité a pris 160 décisions de fixation des prix de dispositifs médicaux. Soucieux d'exposer les principes et résultats de son fonctionnement, le Comité publie pour la première fois la liste des produits auxquels la Commission de transparence n'a pas accordé d'amélioration de service médical rendu, comportant les prix accordés (cf. annexe 11). Les efforts de baisses des prix ont été quasiment doublés en 2012 par rapport aux années précédentes, atteignant plus de 900 millions d'euros pour le secteur du médicament, soit presque 40 % des économies programmées pour respecter l'Objectif national des dépenses d'assurance maladie. Les changements de prix occasionnés – au nombre de 3 400 considérablement alourdi le fonctionnement du Comité, à moyens constants. Enfin, pour la première fois, le présent rapport apporte une contribution à la comparaison internationale des niveaux des prix des médicaments (cf. annexe 9). Cette approche sera autant que possible affinée dans les prochains rapports. De même, l'évolution nationale des prix, suivie par l'INSEE sera désormais présentée (cf. annexe 10).

LES SITES DU MOIS DE DECEMBRE

CART'EP - répertoire des programmes ETP en Ile de France

www.educationtherapeutique-idf.org/_front/Pages/accueil.php

















Presentation

Le Laboratoire de Pédagogie de la Santé de l'Université Paris 13, en collaboration avec l'Agence Régionale de Santé Ile-de-France a élaboré ce répertoire. Il constitue à la fois un site d'information pour les médecins et professionnels de santé qui souhaitent prendre connaissance des programmes d'ETP autorisés (éducation thérapeutique du patient) en région pour y référer leurs patients souffrant de pathologies chroniques. Il permet également aux responsables des programmes autorisés d'ETP qui veulent échanger avec les équipes réalisant des programmes ETP dans la même discipline et/ou pour les mêmes catégories de patients. Plusieurs moyens d'accès sont possibles : accès géographique, accès par pathologie. L'accès par la recherche avancée permet de croiser les deux critères précédents ainsi que par typologie de patients et contexte de prise en charge.

IPCM

www.ipcem.org/index.php

















Presentation

Créé en 1989, l'IPCEM est actuellement la première structure spécialisée en France de formation des soignants à l'éducation thérapeutique des patients atteints de maladies chroniques. Outre la présentation de ses différentes formations, son site propose des outils et ressources d'apprentissage pour l'éducation thérapeutique des patients, une rubrique consacrée à la présentation de l'éducation thérapeutique, aux principaux textes et sites de référence.

UCL-Reso éducation du patient de l'Université Catholique de Louvain

http://www.uclouvain.be/reso

















Presentation

L'UCL-RESO (Education santé patient) est une unité de formation et de recherche de l'Ecole de Santé Publique, Faculté de Médecine, Université catholique de Louvain (Belgique). Son domaine est celui de la promotion de la santé, la prévention, l'éducation pour la santé et particulièrement l'éducation du patient. Son site propose plusieurs bases de données : une base de données bibliographique couvrant le champ de la promotion de la santé ; une base de concepts relatifs à la santé publique et une base d'adresses d'organismes acteurs de promotion de la santé en Belgique francophone.

VU DE L'ETRANGER : QUELQUES WORKING PAPERS ANALYSES

Les working papers ont été remplacés par La Doc Veille

Réalisée par les documentalistes de l'Irdes, Doc Veille rassemble de façon thématique les résultats de la veille documentaire en économie de la santé : articles, littérature grise, rapports…

Lire la suite...

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes a pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


29 novembre 2013