QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

RAPPORT n° 564

Pratiques spatiales d’accès aux soins
Spacial Practices and Access to Healtcare

Lucas-Gabrielli V., Pierre A., Com-Ruelle L., Coldefy M.
Octobre 2016. 98 pages. Prix net : 20 €.


Version électronique Commander la version papier
Paiement à reception de la facture

LIVRAISON GRATUITE

Résumé

La question traitée ici est celle de l’accès effectif des patients aux soins qu’ils consomment. L’objectif est de comprendre ce qui conduit le patient à consulter un médecin (généraliste ou spécialiste) ou à choisir un établissement de santé plus éloigné que celui correspondant à l’offre disponible la plus proche de son lieu de résidence. Pour ce faire, nous avons analysé les consommations de soins lorsque le patient se déplace, en ville comme à l’hôpital de court séjour.

Cette étude a été réalisée en exploitant l’Enquête santé et protection sociale (ESPS) de l’Irdes de 2010 appariée aux données de consommation de soins ambulatoires et hospitaliers issues du Système national inter-régimes de l’Assurance maladie (Sniiram) et du Programme de médicalisation des systèmes d’information hospitaliers pour le court séjour (médecine, chirurgie et obstétrique : PMSI-MCO).

Sur le champ de l’ambulatoire comme celui de l’hospitalisation en court séjour, l’analyse met en évidence comment le contexte influence le choix du patient et comment les caractéristiques individuelles des patients interfèrent dans cette relation. Globalement, une faible disponibilité de l’offre de soins conduit les patients à plus souvent se déplacer, réduit leur possibilité de choisir librement un professionnel de santé et pose la question du lien entre accessibilité financière et territoriale à l’offre de soins.

/

Abstract

This research report deals with the question of patients’ effective access to healthcare. The objective is to understand what leads the patient to consult a doctor (general practitioner or specialist) or to choose a more distant health facility that the one available closest to his place of residence. To do this, we analyzed healthcare consumption when the patient moves, either within outpatient or hospital care (short stays).
This study was carried out by exploiting the 2010 IRDES Health, Health Care and Insurance Survey (ESPS) matched with the ambulatory and hospital consumption data from the National Health Insurance Inter-regime Information System (SNIIRAM, Système national d’information inter-régimes de l’Assurance maladie) and the Hospital episodes database (PMSI, Programme de médicalisation des systèmes d’ information).
In outpatient sector as well as in the short-term hospitalization sector, the analysis highlights how the context influences the choice of the patients and how their individual characteristics interfere in this relationship. Overall, poor accessibility of health care supply leads patients to move more often, reduces their ability to freely choose a health care professional and questions the link between territorial and spatial accessibility to healthcare supply.

Sommaire

1. Objectifs


2. L'accès aux soins : un concept multidimensionnel

2.1. Concepts théoriques

2.1.1. Revue de littérature

2.1.2. Le service le plus proche est souvent contourné

2.1.3. Mobilité des patients en matière de recours aux soins et critères de choix de l’offreur de soins

2.1.4. La mobilité comme élément explicatif de l’accès spatial


3. Données

3.1. L’Enquête santé et protection sociale (ESPS) appariée avec les données médico-administratives de soins

3.2. Caractéristiques individuelles et indicateurs d’accessibilité territoriale à l’offre de soins

3.3. Représentativité géographique


4. Calcul des distances et niveau géographique d’analyse


5. Les distances d’accès aux soins ambulatoires

5.1. Champ de l’étude

5.2. Filtres réalisés sur les recours

5.2.1. Contacts supprimés

5.2.2. Spécialités étudiées

5.2.3. Suppression des distances « extrêmes »

5.3. Échantillon final

5.4. Stratégie d’analyse

5.5. Résultats descriptifs : la mobilité des patients en matière de recours aux soins ambulatoires

5.5.1. Le fait de recourir aux soins

5.5.2. Les distances parcourues en cas de recours

5.5.3. Les distances parcourues en fonction de l’accessibilité territoriale à l’offre de soins

5.5.4. Analyse des distances parcourues selon les caractéristiques individuelles des patients

5.6. Modélisation économétrique des déplacements effectués par les patients pour recourir aux soins ambulatoires

5.6.1. Méthode

5.6.2. Résultats

5.6.3. Discussion


6. Les distances d’accès aux soins hospitaliers de court séjour

6.1. Les données initiales et leur traitement

6.1.1. Structure des séjours hospitaliers de l’échantillon initial d’ESPS 2010

6.1.2. Identification et localisation des services hospitaliers

6.2. Description de l’échantillon final

6.2.1. Caractéristiques générales des séjours

6.2.2. Les séjours selon les caractéristiques des patients

6.3. Analyse de la mobilité des patients en matière de recours aux soins hospitaliers

6.3.1. Les distances parcourues par les patients

6.3.2. Les distances parcourues selon le niveau de sévérité de la prise en charge

6.3.3. Les distances parcourues en fonction du statut et de la taille de l’établissement

6.3.4. Les distances parcourues en fonction des caractéristiques de contexte du lieu de résidence du patient

6.3.5. Analyse des distances parcourues selon quelques caractéristiques individuelles des patients

6.4. Modélisation économétrique des déplacements effectués par les patients en cas d’hospitalisation

6.4.1. Estimation empirique

6.4.2. Résultat du modèle

6.5. Discussion


Conclusion


Annexe


Bibliographie

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes à pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


29 novembre 2016