QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

RAPPORT n° 536 (biblio n° 1651)

Le coût du cancer du colon en Île-de-France Aspects géographiques, cliniques et thérapeutiques.
The cost of colon cancer in Île-de-France Geographical, clinical and therapeutic considerations.

Com-Ruelle L., Lucas-Gabrielli V., Renaud T.

Novembre 2006. 184 pages. Prix net : 35 €


 
Télécharger la version électronique Commander la version papier
Paiement à reception de la facture

LIVRAISON GRATUITE
 

Voir aussi le Questions d'économie de la santé Irdes n° 98

Résumé

En France, le cancer colorectal est au 1er rang des tumeurs malignes en termes d’incidence pour L’ensemble de la population, hommes et femmes confondus, et au second rang en termes de mortalité. En Ile-de-France, pour le seul cancer du côlon, le nombre de nouveaux cas annuels est de l’ordre de 4 000. Selon notre étude basée sur les données d’une enquête menée par l’URCAMIF, les dépenses médicales d’un patient nouvellement admis en Affection de longue durée (ALD) pour un cancer du côlon s’élèvent à 28 000 € en 2002. Les 9/10es de ce montant sont imputables au cancer lui-même. L’hospitalisation est la composante majeure du coût médical. Elle intervient surtout en début de période pour la réalisation d’actes de chirurgie et de séances de chimiothérapie. L’état de santé du patient (stade de gravité, comorbidité) est un déterminant essentiel de la dépense. A stade de gravité égal, la variabilité géographique des dépenses médicales s’explique principalement par l’offre de soins hospitaliers disponible à proximité. Une prise en charge plus conforme aux recommandations des experts n’augmenterait en rien les coûts et, conjuguée à une plus grande précocité du diagnostic, elle les diminuerait de 15 à 25 %.


Mots-clés : cancer, côlon, état de santé, maladie longue durée, incidence, mortalité, dépistage, recommandations, coût maladie, coût hospitalisation, évaluation économique, offre de soins, disparité régionale, enquête, France, région, Île-de-France, 2003.

Abstract

In France, colorectal cancer is the leading malignant tumour in terms of incidence for the entire population, men and women combined, and in second place in terms of mortality. In Ile-de-France, for colon cancer alone, the number of new cases per year is of the order of 4,000. According to our study, based on data taken from a survey carried out by URCAMIF, medical expenditure for a patient newly admitted as having a long-term illness (ALD) for colon cancer amounted to € 28,000 in 2002. 9/10ths of this sum are attributable to the cancer itself. Hospitalisation makes up the major part of the medical costs. It is required particularly at the beginning of the period for carrying out surgical procedures and chemotherapy sessions. The patient’s state of health (stage of gravity, comorbidity) is a key determinant in the expenditure. For the same stage of gravity, the geographical variability of medical expenditure is explained primarily by the availability of local hospital treatment. Care that is more in line with experts’ recommendations would in no way increase costs and, in combination with earlier diagnosis, would reduce them by 15 to 25 %.

Key-words: cancer, colon, state of health, long-term illness, incidence, mortality, screening, recommendations, cost of disease, cost of hospitalisation, economic assessment, care offering, regional disparity, survey, France, region, Île-de-France, 2003.

Sommaire

Introduction


1. Matériel et méthode

1.1. Sources des données

1.2. Méthode d’évaluation des coûts de prise en charge


2. Analyse descriptive

2.1. Description de la population d’assurés de l’échantillon économique

2.2. Analyse descriptive des coûts médicaux


3. Modélisation des coûts médicaux

3.1. Déterminants du coût médical de prise en charge du cancer du côlon

3.2. Scénarios d’évolutions cliniques et thérapeutiques : quels impacts sur les coûts ?

4. Discussion, synthèse

Conclusion


Bibliographie


Annexe 1 : Requêtes appliquées aux fichiers de l’Assurance maladie et liste des variables extraites

Annexe 2 : Liste des DMT rencontrées : type de séjour, type d’activité et caractérisation des soins digestifs

Annexe 3 : Utilisation d’un échantillon témoin d’assurés pour la comparaison avec les dépenses médicales des patients en ALD pour cancer du côlon

Annexe 4 : Décomposition de la dépense médicale moyenne par poste de soins selon les caractéristiques des patients

Annexe 5 : Analyse détaillée du nombre moyen de séjours d’hospitalisation des patients

Annexe 6 : Décomposition de la dépense hospitalière moyenne selon quelques caractéristiques des patients

Annexe 7 : Analyse détaillée des volumes d’hospitalisation par modalité des soins hospitaliers, selon quelques caractéristiques des patients

Annexe 8 : Répartition départementale des hospitalisations complètes

Annexe 9 : Modélisation des flux d’hospitalisation initiale et ultérieure

Annexe 10 : Modélisation de la log-dépense médicale

Lettre d'information
Vous inscrire
Nous contacter
Mentions légales
Commander
Plan du site
Plan d'accès
Postes à pourvoir
Liens utiles
Nouveau sur le site
Nouvelles publis


4 novembre 2009