QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

COMMUNIQUES DE PRESSE




Questions d'économie
de la santé
n° 197, avril 2014

 

L’accès aux soins dentaires, ophtalmologiques et gynécologiques des personnes en situation de handicap en France
Une exploitation de l’enquête Handicap-Santé Ménages

Pascale Lengagne, Anne Penneau, Sylvain Pichetti, Catherine Sermet

 

Peu d’études françaises ont jusqu’à présent analysé la question du recours aux soins des personnes en situation de handicap. Les enquêtes Handicap, Santé, Ménages (HSM) et Institutions (HSI) réalisées par la Drees et l’Insee en 2008-2009 ont en partie comblé le manque de données sur le handicap. A travers l’enquête HSM, trois soins médicaux courants – les soins dentaires, ophtalmologiques et gynécologiques – ont été explorés ici au sein d’une population âgée de 20 à 59 ans. L’analyse repose sur deux indicateurs définissant le handicap : les limitations fonctionnelles (limitations motrices, cognitives, visuelles ou auditives) et la reconnaissance administrative du handicap, mesurée par l’accès à des prestations, allocations, emplois ou droits spécifiques.

Cette première étude met en évidence un moindre accès aux soins dentaires et gynécologiques des personnes en situation de handicap, quel que soit l’indicateur de handicap utilisé. En revanche, elle ne montre pas de problème d’accès aux soins ophtalmologiques. Ce différentiel d’accès peut s’expliquer par la situation sociale des personnes handicapées, qui appartiennent plus souvent à des milieux sociaux plus défavorisés. D’autres problèmes d’accessibilité physique aux structures ou aux transports peuvent également exister. Enfin, une concentration des inégalités d’accès aux soins courants est observée chez les personnes relevant de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). Ces dernières cumulent des revenus plus faibles que les allocataires des pensions et rentes d’invalidité et ne bénéficient pas de la prise en charge à 100 % de leurs soins.

D’autres études sur le handicap suivront, analysant le recours à d’autres soins, en particulier préventifs, ainsi que l’accès aux soins des personnes prises en charge en institution.

S'abonner


Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Nous suivre

Pour le service de presse

27 mai 2014 Anne Evans
evans@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.02
Suzanne Chriqui
chriqui@irdes.fr
Tél./fax : 01.53.93.43.06