QUI SOMMES-NOUS ?

PUBLICATIONS

ENQUÊTES

SÉMINAIRES ET COLLOQUES

PARTENARIATS / PROJETS

SERVICES

COMMUNIQUES DE PRESSE




Questions d'économie
de la santé n° 226

 

Variations des pratiques chirurgicales dans la prise en charge des cancers du sein en France

Zeynep Or, Virginie Mobillion, Mariama Touré, Chafika Mazouni, Julia Bonastre

 

 

En 2015, le cancer du sein est le premier cancer féminin en termes d'incidence (54 000 nouveaux cas) et de mortalité (12 000 décès) [Inca, 2015]. La prise en charge chirurgicale des cancers du sein s'est améliorée à la suite d'évolutions diagnostiques et thérapeutiques, mais également d'une recomposition de l'offre de soins en cancérologie.
Le traitement conservateur (tumorectomie) est devenu le traitement de référence avec un taux de recours dépassant 70 % dans une grande majorité d'établissements en 2012. Entre 2005 et 2012, la technique du ganglion sentinelle s'est diffusée dans la plupart des établissements, et le nombre de patientes en ayant bénéficié a triplé sur la période. En revanche, la reconstruction mammaire immédiate après une mastectomie totale reste peu fréquente, bien que le recours à cette technique soit en augmentation.
Les taux de recours à ces pratiques varient entre les établissements et entre les départements. Ces variations peuvent être en partie le reflet de l'état de santé et des préférences des patientes. Mais elles illustrent également des différences dans la disponibilité et l'organisation des services et des plateaux techniques, ainsi que des différences de pratiques entre établissements. Toutes choses égales par ailleurs, la probabilité de bénéficier de la technique du ganglion sentinelle ou d'une reconstruction mammaire immédiate est plus élevée dans les Centres de lutte contre le cancer (CLCC), dans les Centres hospitaliers régionaux (CHR) et dans les établissements ayant un volume d'activité élevé.


Voir aussi : L'accès aux soins en cancérologie : évolution de l'offre et recours aux soins entre 2005 et 2012, Bonastre J., Mobillion V., Or Z., Touré M. Questions d'économie de la santé n° 221, 2017/01

 


Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Nous suivre

Pour le service de presse

30 mars 2017 Anne Evans
evans@irdes.fr
01 53 93 43 02
Suzanne Chriqui
chriqui@irdes.fr
01 53 93 43 06