Anticiper les conséquences de l'épidémie de la Covid-19 et des politiques de confinement pour les personnes sans titre de séjour

Marsaudon A. (Irdes), Dourgnon P. (Irdes), Jusot F. (Université Paris Dauphine, PSL, Leda-Legos, Irdes), Wittwer J. (Université de Bordeaux, Bordeaux Population Health (Inserm U 1219), Equipe Emos)

Questions d'économie de la santé n° 253 - Décembre 2020



QES n° 253
2020/12





RÉSUMÉ
La France traverse, avec l'épidémie de la Covid-19, une crise tant sanitaire qu'économique et sociale, unique dans son histoire récente. Elle a mis en œuvre un premier confinement sur l'ensemble de son territoire du 17 mars au 11 mai 2020, puis un couvre-feu pour quelques grandes agglomérations à partir du 14 octobre 2020, immédiatement suivi d'un nouveau confinement du 30 octobre au 15 décembre. De premières études montrent les effets délétères de l'épidémie et des épisodes de confinement sur la santé publique, le recours aux soins et la situation économique des Français. Les conséquences de la crise, si elles affectent l'ensemble de la population française, ont plus durement frappé certains groupes sociaux. Compte tenu de leur position sociale, de leurs conditions de travail et de vie, les personnes étrangères apparaissent particulièrement vulnérables.
A partir des données de l'enquête Premiers pas, réalisée en 2019 auprès de personnes étrangères sans titre de séjour et de structures leur proposant de l'assistance, cette étude éclaire les risques encourus par cette population du fait de l'épidémie et des confinements successifs. La vulnérabilité des personnes sans titre de séjour aux facteurs de risque médicaux, leur situation économique ainsi que leurs problèmes de santé mentale les rendent plus fragiles aux conséquences de la mise en quarantaine. Alors qu'un second confinement est en place, il est important d'en anticiper les conséquences sur une population mal connue.
Ce Questions d'économie de la santé s'inscrit dans la suite des travaux menés à partir de l'enquête Premiers pas sur la santé et l'accès aux soins des personnes étrangères sans titre de séjour en France. Il vient compléter trois autres Questions d'économie de la santé. Le premier revenait sur l'histoire des droits des personnes étrangères sans titre de séjour en France et dressait un état des lieux des connaissances concernant l'Aide médicale de l'État (AME). Le second présentait la méthodologie de l'enquête et le troisième était consacré à l'analyse de l'accès à l'AME.