« MARDIS DE L'IRDES » : HISTORIQUE 2020

Les séminaires « Mardis de l'Irdes » présentent des travaux de recherche finalisés ou en cours.

Ils répondent à deux objectifs :

  • présenter et discuter les travaux effectués par les chercheurs de l'Irdes,
  • valoriser et échanger sur les travaux réalisés par des équipes de recherche extérieures à l'Irdes.

Les « Mardis de l'Irdes » se déroulent deux fois par mois, le mardi à 11h00 à l'Irdes et sont ouverts aux personnes extérieures (chercheurs, administrations, professionnels de santé, etc.).

La durée d'un séminaire est au maximum d'une heure et demie, soit jusqu'à 45 minutes d'exposé et 45 minutes de discussion.







Facteurs de risque comportementaux vis-à-vis de la santé des adultes jeunes (18-30 ans) en France en 2014 (EHIS-ESPS)

Mardi 4 février 2020

Poucineau J., Com-Ruelle L. (Irdes)

Contexte et problématique : Les conditions de vie ont profondément évolué ces dernières décennies. Les jeunes sont particulièrement exposés à ces changements. C’est chez les adultes jeunes de 18 à 30 ans que s’effectue classiquement la transition entre l’adolescence et l’âge adulte. Or leurs comportements de santé sont déterminants pour leur santé future, d’autant plus que plusieurs comportements délétères peuvent se conjuguer.

Objectifs de la recherche : Dans la suite de travaux menés en 2018 sur les caractéristiques des profils d’alcoolisation des adultes jeunes selon les caractéristiques socio-économiques (Com-Ruelle, Choquet, 2019), l’objectif de cette étude est double : 1) décrire les différents comportements à risque pour la santé des adultes jeunes au regard des recommandations de santé. 2) construire une typologie de ces comportements et étudier les facteurs associés et potentiellement explicatifs.

Sources et méthode : Les données sont issues de l’Enquête santé européenne EHIS-ESPS 2014. L’étude porte sur les individus âgés de 18 à 30 ans. Des variables secondaires sont construites pour synthétiser chacun des domaines explorés. Deux typologies des comportements à risques conjugués intégrant les 4 types de comportements de santé sont réalisées, une pour les hommes et une pour les femmes, à l’aide d’une Analyse des correspondances multiples (ACM) suivie d’une Classification ascendante hiérarchique (CAH).

Résultats : L’échantillon d’étude comprend 2 626 adultes jeunes de 18 à 30 ans inclus, dont 1 286 hommes et 1 340 femmes observés séparément et en distinguant les 18-24 ans des 25-30 ans car leurs comportements ne sont pas identiques en France et évoluent différemment avec l’âge. L’analyse descriptive révèle, pour chacun de ces groupes de population, la prévalence des différents profils des comportements à risques pour la santé (alcool, tabac, activités physiques et sportives [APS], qualité de la nutrition) et pour les autres variables potentiellement associées à ces facteurs de risque (âge, sexe, IMC, état de santé, traits de personnalité, caractéristiques socio-économiques, type de zone de résidence…).
Les typologies mettent en évidence la complexité des comportements à risques pour la santé. Les hommes ont des comportements nettement plus à risques que les femmes dans l’ensemble. Si les risques se conjuguent globalement de la même manière pour les hommes et les femmes, les variables illustratives révèlent quelques différences notoires au sein de certaines classes.

Discussion/Perspectives : Peu d’études analysent les comportements à risques pour la santé de façon conjuguée. Cette étude apporte des résultats originaux, permettant d’étudier les changements à ce moment clé de la vie, et utiles pour pouvoir bâtir des politiques et des actions de prévention en ciblant les populations concernées. Des approfondissements et des prolongements sont envisagés.