« MARDIS DE L'IRDES » À VENIR

Responsive image

Les séminaires « Mardis de l'Irdes » présentent des travaux de recherche finalisés ou en cours.

Ils répondent à deux objectifs :

- présenter et discuter les travaux effectués par les chercheurs de l'Irdes,

- valoriser et échanger sur les travaux réalisés par des équipes de recherche extérieures à l'Irdes.

Les « Mardis de l'Irdes » se déroulent deux fois par mois, le mardi à 11h00 à l'Irdes et sont ouverts aux personnes extérieures (chercheurs, administrations, professionnels de santé, etc.). La durée d'un séminaire est au maximum d'une heure et demi, soit jusqu'à 45 minutes d'exposé et 45 minutes de discussion.

Pour participer aux séminaires veuillez cliquer sur l'onglet « Inscription ». Vous recevrez un message de confirmation de votre inscription.







Pourquoi les personnes malades n'accèdent pas plus que les autres à l'Aide médicale de l'Etat ? Pistes de réponse.

Jeudi 2 février 2023

11h00

Présentation : Gabarro C., maîtresse de conférences en sociologie, Université de Lille, CeRIES. Fellow de l'Institut convergences migrations.
Discussion : Marsaudon A., Irdes

L'enquête Premiers pas (2018) a montré que les étrangers en situation irrégulière malades n'accédaient pas plus à l'Aide médicale de l'Etat (AME) que ceux qui ne déclarent pas de maladie. A partir d'une enquête ethnographique en sociologie menée au préalable dans une caisse primaire d'assurance maladie, un service social hospitalier et un collectif de sans-papiers entre 2008 et 2011, nous allons tenter d'éclairer ce résultat.
Dans un premier temps, nous allons revenir sur les divers usages que peuvent faire les étrangers en situation irrégulière de l'AME et les diverses raisons pour lesquelles ils la demandent. Nous verrons qu'au-delà d'un accès aux soins, elle représente également pour certains une forme de reconnaissance sociale, voire un marchepied vers la régularisation. Ce qui peut expliquer pourquoi des personnes la demandent sans avoir un besoin de soins immédiat. Dans un second temps, nous étudierons plus précisément la manière dont sont montés les dossiers d'AME à l'hôpital. Nous verrons que, du fait de l'insistance des services des admissions et de la facturation, ce travail est souvent perçu comme une tâche administrative et rébarbative plutôt que sociale par les assistantes sociales. De ce fait, elles peuvent avoir tendance à recourir au dispositif des soins urgents et vitaux plutôt qu'à celui de l'AME, limitant ainsi l'accès des personnes malades à ce dispositif.


Les usages des financements expérimentaux Ipep et Peps dans cinq Maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP).
Vers une redéfinition des frontières professionnelles autour de la division du travail de soin ?

Mardi 14 février 2023

11h00

Présentation : Morize N. (Sciences Po, Centre de sociologie des organisations, affiliée à l'Irdes) et Schlegel V. (Irdes, chercheur associé au Cresppa-CSU).
Discussion : Beaussier A.-L. (chargée de recherche CNRS, Centre de sociologie des organisations, Sciences Po) et Valiergue A. (post-doctorante, Chaire santé de Sciences Po)

Au sein de Maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP), de nouveaux modes de rémunération collectifs, sortant du paiement à l'acte, sont mis en place dans le cadre d'expérimentations issues de l'article 51 de la Loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2018. Deux expérimentations nationales, nommées Incitation à une prise en charge partagée (Ipep) et Paiement en équipe de professionnels de santé en ville (Peps), visent à renforcer des dynamiques de coordination, pour la première, entre le secteur de la ville et de l'hôpital, pour la seconde, entre professionnels de santé et, notamment, entre médecins et infirmières d'une même équipe. En introduisant de nouveaux modes de financement collectifs au sein des MSP, les expérimentations pourraient accompagner des transformations de l'organisation des soins primaires. Comment les usages de ces financements, participent-ils d'une redéfinition des frontières professionnelles autour de la division du travail de soin ? Fondée sur cinq monographies qualitatives et 64 entretiens semi-directifs réalisés auprès de professionnels exerçant en MSP, cette enquête permet de caractériser les différents usages des expérimentations au sein des équipes de santé, particulièrement en matière d'organisation du travail. Des transformations plus larges dans le secteur des soins primaires sont ainsi éclairées, telles des redéfinitions des rôles et du travail entre groupes professionnels.


Informations pratiques : séminaire en visio

En raison de la pandémie de COVID-19, les prochains séminaires Irdes se dérouleront en visioconférence. La connexion se fera sur le logiciel, gratuit, Teams .

Après inscription au séminaire sur le site de l'Irdes via le formulaire prévu à cet effet, il vous sera communiqué un lien permettant d'assister virtuellement à la conférence.


INFOS PRATIQUES

 Séminaire en visio

En raison de la pandémie de COVID-19, les prochains séminaires Irdes se dérouleront en visioconférence.

La connexion se fera sur le logiciel, gratuit, Zoom .

Après inscription au séminaire sur le site de l'Irdes via le formulaire, il vous sera communiqué un lien permettant d'assister virtuellement à la conférence.

INSCRIPTION

Mme
M.

Je suis une personne à mobilité réduite, merci d'en tenir compte



: Saisie obligatoire


Un problème pour remplir le formulaire ? Contactez nous

Les données transmises sont nécessaires au traitement de votre inscription. Les renseignements recueillis nous servent à améliorer l'information diffusée dans nos publications et concernant nos manifestations (séminaires, colloques...).

Utilisation de vos données personnelles sur le site de l'Irdes.