3 QUESTIONS ... FÉVRIER 2016







1/ A quels objectifs répondait ce séminaire pluridisciplinaire sur la prévention de la perte d'autonomie ?

Aujourd'hui, les acteurs du système de santé qui s'intéressent à la perte d'autonomie, en particulier les organismes de protection sociale, publics et privés, utilisent le terme de « fragilité » pour proposer une offre de service adaptée au bien vieillir. A la base, la fragilité a émergé en gériatrie. Notre objectif était de retracer l'évolution de ce concept à la fois au sein des disciplines médicales, mais aussi son implantation et son développement récent dans les sciences humaines et sociales.

2/ Comment le concept de fragilité a-t-il été questionné ?

Sous tous les angles ! Nous avons choisi un séminaire pluridisciplinaire afin de croiser les approches différentes (médecine, économie, sociologie, etc.), les acteurs (académiques, institutionnels, privés) et les méthodes (interventions auprès des individus, travail empirique sur données d'enquêtes, entretiens qualitatifs, etc.). Les actes du colloque reflètent bien le caractère complémentaire des interventions.

3/ A qui sert-il et pourquoi ? Quelles perspectives offre-t-il en termes de politiques publiques ?

La fragilité permet de mieux caractériser l'état de santé des personnes âgées : d'un côté, lorsque la fragilité s'ajoute à des maladies ou des limitations fonctionnelles, elle permet de mieux décrire les situations individuelles et d'envisager des traitements curatifs mieux adaptés, d'un autre côté, lorsque la fragilité existe indépendamment des maladies chroniques ou de la perte d'autonomie, elle permet d'envisager des stratégies de prévention de la perte d'autonomie. La prévention de la perte d'autonomie basée sur la fragilité fait par ailleurs émerger un besoin d'accompagnement social peut-être plus important que le besoin médical. A ce titre, la fragilité permet de penser un modèle innovant de protection sociale croisant un peu plus intimement les dimensions médicales et sociales.


Propos recueillis par Anne Evans

Toutes les questions à...