DOCUMENTS DE TRAVAIL : 2019

Série de pré-articles scientifiques, en anglais ou en français, les Documents de travail présentent à la discussion un état de la réflexion sur une problématique de recherche. Ils sont soumis à parution dans des revues à comité de lecture.

Toutes les éditions de l'Irdes suivent un processus de validation. Elles sont relues par des chercheurs et des spécialistes des sujets traités (institutionnels et acteurs de terrain). Présentées lors de séminaires et colloques de recherche français et internationaux, elles sont discutées pour être enrichies.

Les Questions d'économie de la santé font l'objet d'une présentation systématique lors du séminaire interne pouvant réunir tous ces acteurs : les « Mardis de l'Irdes ».

FILTRER LES DOCUMENTS DE TRAVAIL 2019


DOCUMENTS DE TRAVAIL : 2019


DT n° 78
2019/05



The Effects of Mass Layoffs on Mental Health
Le Clainche C. (Lille University, Lille Économie Management, UMR CNRS 9221), Lengagne P. (IRDES)

This article assesses the effects of mass layoffs on the mental health of workers remaining in plants after layoffs, using a French survey merged with administrative health insurance data covering the period 2010-2013. We rely on the consumption of psychotropic drugs prescribed by doctors as an indicator of mental health. Results show that mass layoffs induce a sizeable rise in the use of psychotropic drugs amongst job stayers: we measure an increase of 41% in psychotropic drug consumption rates amongst them after displacement, as compared with the pre-displacement period. We find evidence for a social gradient whereby employees belonging to the lowest socio-economic are more affected by the adverse effect of mass layoffs on their mental health, leading to psychotropic drug consumption, than those in the highest socio-economic groups.

Les effets des licenciements collectifs sur la santé mentale des salariés
Ce travail présente une étude des effets des licenciements collectifs sur la santé mentale des salariés restant en entreprise après une vague de licenciements, à partir de données françaises couvrant la période 2010-2013. L'indicateur de santé mentale sur lequel nous nous appuyons est la consommation médicale de médicaments psychotropes prescrite par le médecin. Nos résultats indiquent une forte augmentation de la consommation de médicaments psychotropes des salariés exposés à des licenciements collectifs mis en œuvre par l'entreprise : parmi ces salariés, le taux de consommation de ces médicaments augmente de 41 % à la suite des licenciements, par rapport à la période qui précède les licenciements. Les résultats mettent en évidence, par ailleurs, un gradient social selon lequel les salariés appartenant aux groupes socioéconomiques les moins favorisés sont davantage affectés par des troubles de santé mentale les conduisant à consommer des médicaments psychotropes, et ce, dans un contexte de licenciements collectifs, par comparaison aux populations socio-économiquement plus favorisées.



DT n° 77
2019/04



Impact de l'expérimentation de coopération entre médecin généraliste et infirmière Asalée sur l'activité des médecins
Loussouarn C. (Upec-Erudite, Irdes), Franc C. (CESP-Inserm UMR 1018, Irdes), Videau Y. (Upec-Erudite), Mousquès J. (Irdes, CESP)

Dans de nombreux pays, les politiques et réformes ont explicitement encouragé l'intégration des organisations de soins primaires et la coopération pluri-professionnelle afin d'améliorer l'efficience productive et allocative de l'offre de soins et lutter contre l'inégale répartition géographique des médecins. En France, la Direction de la Sécurité sociale et une association dénommée Asalée (« Action de santé libérale en équipe », depuis 2004) ont mis en place une expérimentation destinée à favoriser l'intégration verticale et le travail en équipe entre médecins généralistes et infirmières par la mise en place de nouveaux modes de rémunération et la formation d'infirmières sélectionnées.
Cet article évalue l'extension de cette expérimentation sur la période 2010-2016 en étudiant l'influence de cette coopération, mais aussi de l'organisation et des incitations financières à l'œuvre, sur l'activité des médecins généralistes appréhendée à partir de trois indicateurs : le nombre de jours travaillés, de patients rencontrés (en file active et, parmi eux, ceux inscrits médecin traitant) et d'actes (consultations au cabinet et visites à domicile).
Nous contrôlons autant que possible des biais d'endogénéité et de sélection en recourant à un design cas-témoins, selon une méthode d'appariement exact, et des méthodes d'estimation en différence de différences sur données de panel. Dans ce cadre, nous montrons un effet positif du dispositif mais relativement modeste sur le nombre de jours travaillés (+1,2 %) par les médecins et un effet plus marqué sur le nombre de patients rencontrés (+7,55 %) et inscrits médecin traitant (+6,87 %). En revanche, aucun effet significatif n'est mis en évidence sur le nombre de consultations et visites.

Impact of a French Experiment of a Doctor-Nurse Cooperation on the General Practitioner Activity
In many countries, policies have explicitly encouraged the integration of primary care organisations and interprofessional cooperation to improve the productive and allocative efficiency of care provision and to address the unequal geographical distribution of physicians. In France, the Social Security Department of the Ministry of Health (DSS) and a not-for-profit organisation called Asalee ("Action de sante libérale en équipe" meaning Teamwork in self-employed medical practice) set up an experiment to promote vertical integration and teamwork between general practitioners and nurses, notably based on nurses' staffing and training as well as authorisation of task substitution between general practitioners and nurses and new remuneration schemes.
This article evaluates the extension of this experiment over the period 2010-2016 by studying the joint effect of the cooperation between general practitioners and nurses, the specific organization of Asalee and the underlying economic incentives on general practitioners' activity based on the following: number of working days, patients seen at least once or listed and visits delivered (office and/or home).
We control, as much as possible, for endogeneity and reduce selection biases by using a case-control design, using exact matching method and difference-in-differences estimation methods on panel data. We highlight a positive but relatively modest effect of entering into the Asalee pilot on the number of GPs' working days (+1.2%) and a more pronounced effect on the number of patients seen (+7.55%) or listed (+6.87%). Yet, we find no effect on the number of office and home visits.



DT n° 76
2019/01





Accessibilité aux soins et attractivité territoriale : proposition d'une typologie des territoires de vie français
Chevillard G., Mousquès J. (Irdes)

Cet article présente la méthodologie et les résultats d'une typologie socio-sanitaire des espaces français à l'échelle des territoires de vie. Cette typologie ambitionne d'offrir un cadre d'étude à l'analyse des soins de premiers recours en France et à l'évaluation d'un certain nombre de dispositifs pour améliorer la répartition de l'offre de soins. A partir de la littérature, nous identifions les dimensions et indicateurs pertinents pour répondre à ces enjeux. Nous réalisons ensuite une Analyse en composante principale (ACP) des 32 variables retenues puis une Classification ascendante hiérarchique (CAH). Nous obtenons de la sorte six groupes de territoires de vie dont la répartition spatiale est parfois fortement contiguë (littoraux, « diagonale du vide », départements homogènes), plus hétérogène avec des départements ayant tous les types de territoires de vie ou encore une répartition illustrant des oppositions entre centres et périphéries.

Health Care Accessibility and Spatial Attractiveness: Proposal for a Taxonomy of French Living Territories
We present here the methodology and the results of a socio-sanitary taxonomy of French territories. This taxonomy is used to analyze primary health care in France and the effectiveness of measures to attract and retain general practitioners in underserved areas. We identify in the literature the relevant dimensions and indicators to address these issues. We made a Principal Component Analysis (PCA) of the 32 selected indicators and then an Agglomerative Hierarchical Clustering (AHC). We obtain six types of living territories which spatial distribution could be very contiguous (littoral, "empty diagonal"), more heterogeneous with departments having all types of living territories or a distribution showing opposition between centers and peripheries.